16 avril 2014

Temps de lecture : 1 min

Une agence de voyage pour l’avortement…

Face à la menace qui pèse en Espagne sur le droit à l’avortement, la CELEM et DDB Espagne ont décidé de frapper fort. En mettant en place un site de voyage proposant des packages pour se faire avorter en Europe, elles interpellent l’opinion sur le danger d’une telle loi.

Nous sommes en 2014… et l’Espagne pourrait prochainement adopter une loi pour le moins révoltante sinon rétrograde : interdire l’avortement. Alors que la rue s’indigne contre ce projet : « Mon corps, ma vie, ma décision », peut-on lire sur les banderoles des manifestants, la CELEM (Coordination Espagnole du Lobby Européen des Femmes) et DDB Espagne proposent, tel un tour opérateur, des voyages en Europe pour se faire avorter. Paris, Berlin, Londres ou Lisbonne, le site abortiontravel met l’accent sur la notion de liberté dans ses choix : « Ton option à Lisbonne »; « Décide à Paris »… Avec comme signature « L’agence de voyage qui ne devrait jamais exister », l’opération montre bien le malaise existant en Espagne et surtout sur ses dangers.

Si le site est un « fake », le but de l’opération est de faire signer la pétition en ligne pour récolter un maximum de soutien et faire reculer le ministre de la justice. Avec 37 000 signatures, il en manque encore 13 000 pour être efficace. Alors que l’Espagne est le troisième pays au monde à avoir ouvert le mariage aux homosexuels, cette remise en cause du droit à l’avortement sonne comme une atteinte au droit des femmes de disposer de leur corps librement.

Eric Espinosa / @EricESPINOSA8

Pour découvrir le site, cliquez sur l’image

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia