1 novembre 2020

Temps de lecture : 2 min

L’âge murs, podcast réalisé en direct du Poste Général

Ce n’est pas sur les murs de facebook que s’expriment les héros du podcast imaginé par Vincent Malone et le journaliste Félix Barrès, mais sur ceux des chambres des résidents du plus 2hpad public d’Île de France, La seigneurie à Pantin. Action.

Ce n’est pas sur les murs de facebook que s’expriment les héros du podcast imaginé par Vincent Malone et le journaliste Félix Barrès, mais sur ceux des chambres des résidents du plus grand Éhpad public d’Île de France, La seigneurie à Pantin. Action.

Il n’a pas eu à aller bien loin, Vincent Malone pour donner la parole à ceux que l’on n’écoute plus depuis bien longtemps, les résidents des Ehpads… C’est à deux pas de l’agence BETC, dont il est lui-même résident… que se déroule « L’âge murs», podcast imaginé par le grand pro du son et le journaliste Félix Barrès. Vincent Malone transporte donc nos oreilles déjà bien agressées par les cruauté de l’existence, dans l’intimité des chambres de la Seigneurie où ses « lcocataires » racontent avec beaucoup d’honnêteté et de tendresse leurs vies d’après la vie. Quatre épisodes de 15 minutes –déjà disponibles en ligne –qui vous permettront de découvrir le quotidien de Denise Dindin, Francis Périgot, Muguette Le Dorze et Patrice Crovisier.

Trop à fleur de peau par les mauvais temps qui courent ?
Passez votre chemin. Sinon, découvrez le premier épisode : « Souvent aussi, la main qu’on aime, effleurant le cœur, le meurtrit. Puis le cœur se fend de lui-même, la fleur de son amour périt».Denise Dindin, 97 ans, récite le poème « Le Vase Brisé » posé sur son étagère.

Fin prêt pour un petit deuxième? « Il y a du bon et du mauvais… Je garde que le bon : les immenses balades que je faisais avec mon chien, mon premier Yorkshire», Francis Périgot, 65 ans, atteint de la maladie de Parkinson, collectionne maintenant les petites voitures. Pour les grands dépressifs, le troisième est pour vous:  « C’est terrible parce que certains jours, on se retrouve réduit à rien. On est un petit grain qu’on a mis quelque part… Et qu’on oublie». Ça c’est Muguette Le Dorze, 98 ans, folle amoureuse de son mari décédé il y a 3 ans qui le dit. Si le cœur vous en dit encore, découvrez le quatrième opus : «J’ai passé le stade d’être déprimé, j’en ai vu de toutes les couleurs dans ma vie, j’ai tout surmonté. Ça ne peut pas et ça ne doit pas me déprimer» lance  Patrice Crovisier, 71 ans qui après avoir refait les appartements de la haute société parisienne, retape sa chambre d’EHPAD avec élégance.

Ces résistants involontaires à la conversation digitale attendent une visite, ou que leur temps passe. En cette période difficile que nous vivons tous, la solidarité et l’écoute sont de mise. Il semblait ainsi essentiel pour Le Poste Général d’accorder du temps à ces personnes isolées en leur donnant la parole… Ma mère aussi a des choses à dire… Vincent si tu passes dans le coin, n’hésite pas.

Pour écouter c’est par ici!

Alonso Cristina

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia