25 juin 2009

Temps de lecture : 1 min

AEG Electrolux déclare la guerre au bruit

Savez-vous combien de décibels vos oreilles doivent-elles encaisser lorsque vous traversez un carrefour très fréquenté ? AEG Electrolux a traqué le bruit pour vous, pour redonner un sens au silence.

Savez-vous combien de décibels vos oreilles doivent-elles encaisser lorsque vous traversez un carrefour très fréquenté ? AEG Electrolux a traqué le bruit pour vous, pour redonner un sens au silence.

Les klaxons des voitures, les sonneries des téléphones portables, les marteaux piqueurs sur la chaussée : le bruit est suffisamment présent dans notre vie de tous les jours pour ne pas avoir à supporter, en plus, le grognement de nos appareils ménagers en rentrant à la maison. Et pourtant, plusieurs études ont montré qu’au moment de choisir une machine à laver ou un sèche-linge, les consommateurs ne pensent pas forcément à se renseigner sur les nuisances sonores produites par l’appareil.
Une bien mauvaise habitude que AEG Electrolux était déterminé à éradiquer en convertissant le bruit en un critère essentiel et décisif pour l’acte d’achat. Afin de promouvoir la gamme silencieuse de son client, intitulée Silent Laundry , l’agence Zenithoptimedia International de Londres a décidé de partir faire un petit tour d’Europe à la recherche des endroits les plus bruyants, dans le but d’y installer des grands panneaux d’affichage, munis d’écrans digitaux, capables de calculer en direct et en continu, le nombre de décibels aux alentours.
Et afin que les discussions générées ne s’arrêtent pas aux passants, les résultats de chaque ville étaient également consultables, en temps réel, sur un site Internet prévu à cet effet. Une campagne qui a fait suffisamment de bruit pour rafler un Media Gold Lion à Cannes.

Dyssia Hayat
 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

14/09/2021
JCDecaux poursuit sa révolution data

François-Xavier Pierrel, chief data officer de JCDecaux, détaille pour INfluencia la nouvelle offre Data mondiale du groupe, mêlant solutions locales et globales.…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia