13 janvier 2010

Temps de lecture : 1 min

Adoptez une poule !

Pour tous ceux qui souhaitent consommer des produits sains, naturels et à la traçabilité assurée, sans pour autant se reconvertir dans l'agriculture, des entreprises offrent depuis quelque temps une foule d'initiatives permettant d'investir dans la terre.

Pour tous ceux qui souhaitent consommer des produits sains, naturels et à la traçabilité assurée, sans pour autant se reconvertir dans l’agriculture, des entreprises offrent depuis quelque temps une foule d’initiatives permettant d’investir dans la terre.

Louer ou acheter un olivier, une vache, une vigne, une poule, un cacaoyer ou même une ruche est désormais possible et accessible moyennant quelques poignées d’euros.

Lancée par deux anciens producteurs de télévision anglais, l’exploitation Nudo propose à ses clients d’adopter un olivier. Après avoir choisi le type d’arbre et déboursé 90 euros par an, les heureux propriétaires reçoivent un certificat d’adoption et deux colis par an. Le pack printemps contient leur propre huile d’olive extra vierge, tandis que celui d’ automne renferme de l’huile d’olive au citron et des savons artisanaux à l’huile d’olive. Les clients sont également bienvenus dans l’oliveraie pour un pique nique à l’ombre de leur arbre.

Le « Contrat Poule », proposé par la Ferme des Echancées, dans la région de Belfort, permet, pour 52 euros, de devenir propriétaire d’une poule qui leur fournira chaque semaine six œufs frais. Pendant dix mois, le client peut se rendre dans l’élevage pour y rendre visite à sa poule ; au terme de cette période, le gallinacé est livré chez son propriétaire, vivant ou prêt à être cuisiné.

La start-up néo zélandaise Your Pure Honey propose d’acheter une partie d’une ruche, et de bénéficier ainsi du miel produit. Pour 285 $ par saison (de septembre à mai), les clients reçoivent 2 kilos de miel brut. L’entreprise souhaite établir des liens privilégiés entre les ruches et leur propriétaire, qui reçoivent un lien personnel vers un site Internet mis à jour tout au long de la saison. Photos et vidéos témoignent de l’avancée de la ruche, puis sont compilées en un album photo et dvd à la fin de la saison.

En recréant ainsi du lien entre l’alimentation et le consommateur, ces initiatives permettent à ceux qui ne peuvent se fournir directement chez les petits producteurs d’acquérir des produits porteurs de sens et d’émotion. Un lien fondamental en matière d’alimentation.

Alexandra Soyeux / Création Conseil Dessert

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia