5 janvier 2022

Temps de lecture : 3 min

2022 sera une année « must tech » ou ne sera pas, par GP Bullhound …

Chaque année depuis 15 ans, la banque d’affaires GP Bullhound publie ses prédictions technologiques pour l’année à venir. Parmi les mots-clés de 2022 : DeFi, BNPL, ARM, IA… mais aussi pénurie et l’inévitable « metavers ».

A quoi ressemblera 2022 en matière de tendances technologiques ? C’est la question que c’est posée la banque d’affaires internationale GP Bullhound, comme chaque année depuis 15 ans. Au programme pour 2022, le prolongement de tendances déjà bien amorcées en 2021, comme le metavers, la « Creator Economy » ou l’essor du « Buy Now, Pay Later » (BNPL) en e-commerce. Mais d’autres tendances sont plus inattendues.

Metavers et Creator Economy, toujours d’actualité en 2022

Passage obligé, le métavers est l’une des tendances fortes de l’année 2022. Cette nouvelle « aire de jeu » virtuelle pour les internautes et les marques devrait changer nos manières d’interagir, de vivre et d’expérimenter la réalité. Les marques vont commencer à y trouver des opportunités commerciales, en particulier dans le domaine du marketing et de la communication, alors que cet environnement émergeant s’enrichit progressivement grâce aux objets et biens virtuels commercialisés sous forme de NFTs.

Autre tendance promise à un bel avenir : la « Creator Economy », cet ensemble de services et plateformes qui permettent aux  influenceurs de créer du contenu, des produits et des expériences, directement monétisées auprès des marques et des fans. En 2020, le secteur représentait déjà 400 000 emplois aux Etats-Unis, et tout va dans le sens d’une accélération en 2022. Les entreprises positionnées sur ce sujet sont nombreuses, de Cameo à Substack, Patreon ou Splice, en passant par les grandes plateformes – Instagram, TikTok, Twitter ou Youtube – qui adaptent leurs offres aux créateurs.

DeFi et BNPL bousculent la finance

Après les NFTs, il y a un nouveau mot-clé à connaître : « DeFi », pour « finance décentralisée ». Le terme a été imaginé dès 2018 pour décrire les systèmes financiers alternatifs basés sur la blockchain, mais ce n’est qu’en 2021 qu’il a commencé à véritablement se populariser au-delà des pionniers des cryptomonnaies. À mesure que la DeFi attire davantage l’intérêt du public, des médias et des investisseurs, les acteurs financiers traditionnels accordent une attention croissante à cet écosystème, qui pourrait bousculer les équilibres traditionnels.

Dans le domaine financier également, la tendance du « Buy Now, Pay Later », version 2.0 du crédit à la consommation, portée par des acteurs comme Affirm ou Klarna, est une tendance qui va continuer à se démocratiser en 2022, en raison de l’adoption croissante de cette modalité de paiement par les consommateurs et les commerçants. Les géants de la tech et de la finance investissent le sujet, contribuant à créer un marché potentiel de plusieurs milliards de dollars.

Pénuries et optimisation de la logistique

Alors que 2020 et 2021 ont été marquées par des perturbations majeures dans les approvisionnements et la logistique, BP Bullhound ne prévoit pas de franche amélioration en 2022, en particulier dans le secteur des semi-conducteurs. Cette pénurie mondiale de composants informatiques pourrait même devenir un problème récurrent, limitant sur le long terme la production de véhicules, de consoles de jeu  ou de PC…

Pour limiter l’impact des engorgements logistiques, la banque d’affaires anticipe une intégration croissante de la technologie au service des chaînes d’approvisionnement. Des plateformes comme Cubyn, Flexport, Forto, ShipHawk, Trella ou Turvo apportent aux différents acteurs de la chaine logistique des pistes d’optimisation : ces solutions devraient continuer à gagner du terrain.

Toujours plus d’IA et de data

Parmi les autres domaines où la technologie devrait jouer un rôle croissant, figurent les RH, et tout particulièrement les enjeux de diversité, d’équité et d’inclusion. Les algorithmes basés sur l’intelligence artificielle (IA) et le machine learning (ML) sont de plus en plus utilisés, pour aider à mettre en place des process RH les plus justes possible.

La santé (et les soins en général) vont également bénéficier d’une adoption accrue de l’intelligence artificielle, afin d’automatiser un certain nombre de tâches et adopter des approches davantage « data-centric ». Du côté des consommateurs, le marché des « wearables » devrait repartir de plus belle en 2022, alors que ces appareils connectés qui permettent de collecter des données de médicales et de performance physique se montrent de plus en plus pertinents dans la production d’analyse prédictive de santé.

Enfin, toutes ces technologies devraient bénéficier de l’arrivée d’une nouvelle génération de puces électroniques : les puces ARM, déjà adoptées par Apple. Celles-ci se montrent beaucoup plus efficaces que les générations précédentes et offrent des avantages spécifiques pour des applications telles que l’IA et le machine learning. Ces nouvelles puces ont un autre intérêt non négligeable : leur moindre impact énergétique et environnemental. Un sujet lui aussi plus que jamais d’actualité en 2022.

Benoit Zante

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia