26 août 2014

Temps de lecture : 7 min

15 applications et services qui peuvent rapporter gros

Certains sont connus, d’autres beaucoup moins. Mais une chose est sûre, la quinzaine d’applications et services présentés dans le Radar Report de Zenith Optimedia a de quoi aiguiser l’appétit des annonceurs, des médias et des agences…

Certains sont connus, d’autres beaucoup moins. Mais une chose est sûre, la quinzaine d’applications et services présentés dans le Radar Report de Zenith Optimedia a de quoi aiguiser l’appétit des annonceurs, des médias et des agences…

Ask.fm

Le concept

Lancée en 2010, Ask.fm est une plateforme de questions/réponses.Ce média social simplissime donne l’opportunité aux utilisateurs de poser de façon anonyme les questions les plus indiscrètes à n’importe qui. Les réponses peuvent se faire sous format texte, photo ou vidéo.

Pourquoi ça marche

Facile à utiliser et surfant sur la popularité des applications anonymes, Ask.fm fait aujourd’hui partie des réseaux les plus populaires chez les ados et pré-ados, qui en ont fait un important terrain de sociabilité extra-scolaire. Ask.fm a déjà séduit plus de 100 millions de personnes, qui s’échangent quelque 30 millions de questions et réponses par jour.

Keek

Le concept

Keek est une application canadienne permettant aux utilisateurs de regarder et publier des vidéos de 36 secondes maximum appelées « keeks ». Les membres peuvent ensuite répondre à ces clips avec des commentaires, les « keekbacks”. Les utilisateurs ont également la possibilité d’intégrer leurs “keeks” sur leur blog ou site web.

Pourquoi ça marche

Lancé il y a tout juste 3ans, Keek a connu un succès fulgurant tout en demeurant dans l’ombre de plates-formes plus médiatisées comme Instagram ou Vine. Ce réseau social rassemble pourtant plus de 60 millions d’utilisateurs aux quatre coins du monde, essentiellement des ados (85% ont entre 13 et 25 ans), qui partagent plus de 8 millions de commentaires et de likes par mois. Certains membres possèdent déjà des centaines de milliers de followers !

Line

Le concept

Ce service de messagerie instantanée permet d’envoyer des messages, photos, vidéos ou ses désormais célèbres “emojis”(émoticônes) mais également de jouer et passer des appels. Il s’organise comme un écosystème d’applications en perpétuelle expansion.

Pourquoi ça marche

Lancé au Japon en 2011 pour faciliter la communication lors du tremblement de terre, Line a vite évolué pour devenir un réseau social complet qui fait trembler Facebook et Twitter en Asie. Au Japon, ses mascottes possèdent même leur propre série télévisée ! Line rassemble désormais plus de 400 millions d’utilisateurs et développe un modèle économique original reposant sur la publicité, les jeux et les produits dérivés.

Lulu

Le concept

Cette application permet aux femmes, et seulement elles, de laisser des évaluations positives ou négatives sur les hommes qu’elles connaissent via le profil Facebook de ces messieurs. Elles jugent alors de façon anonyme leur personnalité, leur physique ou leur sexappeal…

Pourquoi ça marche

Application mobile conçue par une femme pour les femmes, Lulu se positionne comme une plate-forme de partage à l’esprit ludique et franchement décomplexé. Elle attire déjà 4 millions de femmes dans le monde qui s’y connectent huit fois par semaine en moyenne. Sa créatrice accélère aujourd’hui son développement en l’ouvrant (un peu) aux hommes pour en faire une alternative crédible aux sites de rencontres.

Path

Le concept

Path est un réseau social fermé où le partage d’information est restreint à 150 amis maximum. Créée par un ancien de Facebook, cette application très épurée se veut une alternative «familiale» aux médias sociaux traditionnels, plus respectueuse de la vie privée et des vraies relations.

Pourquoi ça marche

Si certains ont prédit plusieurs fois son essoufflement, Path rassemble encore 23 millions d’utilisateurs dans le monde. Etonnamment, l’application est très populaire dans certains pays émergents très friands de social media comme l’Indonésie, où elle connaît son plus fort taux de concentration. De là à lui prédire une seconde jeunesse dans des marchés encore peu explorés, il n’y a qu’un pas !

Pheed

Le concept

Lancée en 2012, cette plate-forme à la croisée de Facebook, Twitter et Tumblr permet de se constituer une communauté en combinant textes, images et extraits audio ou vidéo. Elle propose même une option de live-streaming, notamment utilisée pour retransmettre des mini-concerts. Le partage peut se faire en privé comme en public.

Pourquoi ça marche

Pheed a explosé du jour au lendemain grâce à ses nombreux fans sur Twitter, pour atteindre 1 million d’utilisateurs à peine deux semaines après son lancement. L’application est plébiscitée par les plus jeunes qui y retrouvent leurs idôles comme Justin Bieber ou Miley Cyrus. Très complète et en perpétuelle évolution, Pheed se distingue des autres réseaux sociaux par son emphase sur les stars et son modèle freemium, qui repose sur des abonnements payants.

Poshmark

Le concept

Poshmark est une plate-forme d’achat/vente de vêtements et accessoires d’occasion. Comme sur Twitter, les membres du réseau peuvent se suivre pour ne jamais rater la mise en ligne de nouvelles pièces. Lors d’une vente, Poshmark fournit un colis pré-payé et pré-adressé au vendeur qui n’a plus qu’à l’expédier aux nouveaux propriétaires.

Pourquoi ça marche

Poshmark applique les recettes social media à la vente d’occasion en offrant aux fashionistas un accès direct au dressing des autres. Cette place de marché au look & feel proche d’Instagram compte déjà quelque 300.000 vendeuses actives aux Etats-Unis, et certaines se prévalent même de millions de followers !

Secret

Le concept

Comme Whisper, Secret permet de poster anonymement ses pensées, à ceci près que les confessions sont d’abord envoyées aux personnes qui figurent dans le carnet d’adresse de votre téléphone. Si les messages sont likés, ils sont ensuite diffusés aux contacts de vos contacts, et ainsi de suite… Vous avez dit «schizophrène» ?

Pourquoi ça marche

L’anonymat imposé par Secret prend à contre pied la doxa des réseaux sociaux, où l’on est toujours plus ou moins en représentation. Cependant, c’est son principe ambigu de diffusion des secrets à grande échelle qui en fait une application addictive. En effet, Secret permet de diffuser toutes sortes de rumeurs. Pas étonnant que les entrepreneurs de la Silicon Valley en aient rapidement fait un outil d’information (ou désinformation) majeur !

Telegram

Le concept

L’application russe de messagerie instantanée Telegram se veut “l’anti-WhatsApp” ! Ce service permet en effet d’échanger des messages, photos, vidéos ou documents de manière éphémère et surtout ultra-cryptée.

Pourquoi ça marche

Co-créée et financée par le fondateur de Vkontakte, le “Facebook russe”, Telegram est un service non lucratif et ouvertement militant. Ses concepteurs sont tellement sûrs de son système de décryptage qu’ils ont promis une généreuse recompense à quiconque parviendra à le déjouer. Une posture originale qui a fait mouche chez les nombreux internautes inquiets pour leur vie privée à l’ère post-Prism. En conséquence, l’appli a attiré quelque 5 millions de nouveaux membres en 24h suite au rachat de WhatsApp par Facebook et connaît depuis des taux de croissance exponentiels.

Tinder

Le concept

Cette application de rencontre cousine de Grindr géolocalise son utilisateur et affiche les portraits photo d’autres membres situés à proximité. Dès lors, son mécanisme est simple : un «swipe» (mouvement du doigt) vers la droite signifie que la personne vous intéresse, tandis qu’un «swipe» vers la gauche revient à l’ignorer. Lorsque deux célibataires s’approuvent mutuellement (on parle alors de «match»), ils sont mis en contact et peuvent échanger des messages, voire se retrouver.

Pourquoi ça marche

Avec son interface ludique, son système de géolocalisation et sa relative sécurité, Tinder est devenue une application incontournable qui fait (et défait) les couples dans des dizaines de pays. Elle a même connu un pic d’utilisation lors des derniers JO d’hiver à Sochi. Ses utilisateurs, qui ont en majorité entre 18 et 35 ans, y sont particulièrement accros et l’on compte déjà 4,5 millions de matches par jour.

Twitch

Le concept

Twitch est une plate-forme de live-streaming de compétitions de jeux vidéo. Chacun peut s’y connecter pour diffuser ou regarder gratuitement des parties sans aucune limitation de temps. Si,à l’origine, Twitch était un « spin-off » du site de streaming Justin.tv, son succès est tel qu‘elle a fini par éclipser sa maison mère!

Pourquoi ça marche

Le « e-sport » (pratique des jeux vidéo à haut niveau) est aujourd’hui en pleine explosion. Avec plus de 45 millions de visiteurs uniques par mois et des centaines de milliers de spectateurs en simultané sur certaines compétitions, Twitch est l’incontestable leader de ce nouveau marché. Le réseau aiguise déjà les appétits d’autres géants dont Google, qui s’apprêterait à le racheter dans les mois à venir.

Wanelo

Le concept

Lancée en 2010, Wanelo (acronyme de « Want,Need, Love») est une plate-forme de social shopping réunissant boutiques, produits et personnes. On peut directement acheter les articles en ligne ou les sauvegarder pour se constituer une liste de «produits rêvés».

Pourquoi ça marche

Graphique et ludique, Wanelo, cet équivalent de Pinterest pour les accros au shopping met en relation pas moins de 10 millions d’utilisateurs et 200.000 boutiques référençant 9 millions de produits. Wanelo se révèle très vite addictif. Lors de l’inscription, il est même mentionné que l’application peut être dangereuse pour votre vie sociale et votre porte monnaie !

Wattpad

Le concept

Cette plate-forme créée en 2006 est un peu le Youtube des écrivains amateurs. Ses utilisateurs y publient des articles, nouvelles, romans ou poèmes. Wattpad se distingue des blogs en ajoutant une brique « social media » permettant de commenter chaque ligne des publications ou d’en recommander la lecture à ses pairs. Wattpad intègre en outre une interface de conversation entre membres.

Pourquoi ça marche

Avec plus de 25 millions d’utilisateurs à travers le monde, Wattpad est devenue l’application incontournable des férus de lecture et des écrivains en herbe, qui y publient quelque 150.000 nouveaux textes par jour. Ce succès aussi immense que discret tient au positionnement original du site ainsi qu’à ses nombreuses options de partage.

We heart it

Le concept

Cette application lancée en 2008 est une sorte de cyber-galerie d’images inspirantes. Comme son nom l’indique, We heart it permet de “ hearter ” ( similaire au principe du like sur Instagram ou Facebook) vos images préférées et de les partager avec les autres membres.

Pourquoi ça marche

Accessible et divertissant, We Heart It permet de se créer son propre univers, d’y partager les dernières tendances ou ses humeurs. Si le concept évoque immédiatement Pinterest, l’application s’en distingue en limitant les interactions au “heart”, ce qui évite les commentaires haineux. Ce système minimaliste lui vaut une forte popularité chez les adolescents. 80% de ses 25 millions d’utilisateurs ont moins de 24 ans, et 70% sont des femmes !

Whisper

Le concept

Cette application lancée en mars 2012 permet aux utilisateurs de publier leurs « confessions » de manière anonyme, sous forme de messages superposés sur des images. Chaque whisper (« chuchotement ») est ensuite visible de tous. On peut y répondre de façon publique ou privée, par commentaire ou illustration. Whisper s’est donné pour but de promouvoir l’anonymat en ligne et combattre la cyberintimidation.

Pourquoi ça marche

Intuitive, graphique et faisant appel au voyeur en chacun de nous, Whisper est rapidement devenue un phénomène parmi les plus jeunes (9 utilisateurs sur 10 ont entre 18 et 24 ans). Cette application est une vraie drogue, puisque ses membres y passeraient environ 30 minutes par jour !

La rédaction

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia