5 juin 2013

Temps de lecture : 2 min

11 idées clés pour l’avenir / Chap.1 : Le vieillissement de la population

Première tendance forte et partagée dans une large partie des ouvrages et articles examinés : le vieillissement de la population va jouer un rôle fondamental dans la reconfiguration de l’économie et de l’organisation du travail. Dans l’étude du Boston Consulting Group[1] (bcg), le vieillissement est pensé comme un risque et une opportunité, au travers d’une réflexion sur ce que signifie la vieillesse.

Signaux faibles

Incitation des assurances à protéger les entreprises contre les salariés à risques (tabagisme, obésité, cholestérol, etc.)
Recrudescence des contenus « santé » et « prévention » dans les entreprises (des supports/sites dédiés dans certains cas).
Installation de salles de sport dans les grands sièges – Areva, GDF Suez, Veolia – et « primes » à la baisse de poids et à la pratique du sport sous forme de réduction d’impôt… (en Italie et aux États-Unis, d’après les propos du directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport en France).
Initiative de Nestlé en Italie, qui propose à ses salariés de plus de 50 ans de diminuer leur temps de travail contre l’embauche de l’un de leurs enfants.

Conséquence 1 : De nouveaux actifs

L’immigration comme donne essentielle de l’avenir.

Le vieillissement de la population risque de changer la donne du marché du travail : il y aura plus d’emplois que d’actifs. Comme le note Richard Watson[2], le vieillissement de la population aura pour effet principal d’obliger les employeurs à être plus flexibles sur la façon dont les gens travaillent, sur le lieu dans lequel ils travaillent et sur la façon dont ils sont rétribués.

>> Lire la suite

Conséquence 2 : La santé parfaite

La prise de pouvoir des secteurs de l’assurance et de la santé.

Richard Watson [3] et Jacques Attali [4] relèvent tous les deux le rôle essentiel que joueront les secteurs de l’assurance et de la santé. Dans cette perspective, le pouvoir sera plus que jamais aux mains des compagnies d’assurances, qui exigeront  que chaque individu apporte la preuve de son assiduité à se rapprocher des normes de santé édictées.

>> Lire la suite

Conséquence 3 : Le bien-être au travail

La prise en compte du vieillissement dans l’organisation du travail.

Le rapport du BCG[5] indique que de nouveaux emplois (moins fatigants et allégés en horaires) vont voir le jour pour ces travailleurs plus âgés. Leur carrière pourra se dérouler soit à l’extérieur de l’entreprise, dans une posture de consultant, soit à un poste à moindres responsabilités, avec un salaire plus bas. Les marchés pour de nouveaux équipements spécifiques se développeront également fortement, comme ceux du confort (chaises ergonomiques), de la santé et du bien-être (migrations géographiques vers des zones plus clémentes).

>> Lire la suite

Le point de vue des communicants

Vieux, vous avez dit vieux ?

Ne devrions-nous pas plutôt parler de « jeunisme » aigu pour évoquer ce phénomène qui frappe nos sociétés occidentales ? Il est vrai que les plus de 50 ans rechignent, aujourd’hui, à baisser la garde… En pleine santé de plus en plus longtemps, à l’aise dans leurs baskets et bien décidés à en découdre encore avec la vie, les seniors pèsent dans la vie publique et sur l’économie.

>> Lire la suite

Le Comité Prospective de Communication & Entreprise

[1] The boston consulting group, Global Aging: How Companies Can Adapt to the New Reality, 2011

[2] Watson, Future Files: A Brief History of the Next 50 Years, 2012.
[3] Watson, op. cit.
[4] Attali, Une brève histoire de l’avenir, 2010.

[5]  The Boston Consulting Group, op. cit.

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia