Du serious Game au Newsgame ! Complément d'informations par Florent Maurin, journaliste chez Bayard, expliquant que ce mode narratifs est de plus en plus utilisé dans les productions multimédia et journalistiques. (reportage Webdocu.fr)
Newsgame : Et si suivre les infos devenait ludique ?
Par
Olivier Cimelière
Le newsgame  est en train d’opérer une percée prometteuse dans l’univers du contenu éditorial diffusé par les médias. L’enjeu : élargir les formats journalistiques mais également capter des audiences souvent rétives aux approches traditionnelles des médias.



La newsgame est un dispositif ludique
de mise en scène de l'information
empruntant ses codes aux jeux vidéo.
































Le newsgame n’est pas forcément
une opération « one shot »
































Un effet « longue traîne »
bien plus ample que n’importe quel autre
format rédactionnel
D’abord apparu aux USA et en Angleterre, le newsgame conquiert peu à peu les rédactions françaises. Sans doute encore un peu iconoclaste pour nombre de journalistes, il ne s'agit pas pour autant d'un énième gadget numérique de geek attardé et hermétique à la lecture des journaux. Au contraire, il ouvre des perspectives éditoriales énormes en mixant intelligemment des sujets d’actualité complexes avec les codes ludiques du jeu vidéo.


Une expérience immersive pour le lecteur

Olivier Mauco, ancien ingénieur d'études au CNRS reconverti en concepteur de médias ludiques, donne une définition instructive du newsgame  * : « C'est un dispositif ludique de mise en scène de l'information empruntant aux jeux vidéo ses codes cognitifs et « procéduraux ». Il s'inscrit dans la lignée des serious games , des applications développées à partir des technologies avancées du jeu vidéo, faisant appel aux mêmes approches de design et savoir-faire que le jeu classique (3D, temps réel, simulation d’objets, d’individus, d’environnements...) mais qui dépassent la dimension du divertissement ». De fait, les médias s’emparent de plus en plus de cette approche très innovante pour décliner des reportages d’un genre totalement nouveau où le lecteur n’est plus simplement le récepteur passif ou le simple dépositaire de commentaires sur un article en ligne mais un acteur investi dans une structure narrative qu’il construit lui-même en fonction des options qu’il retient au gré de son parcours informatif. Dans une conférence donnée au CFPJ Lab, Olivier Mauco expliquait : « le newsgame ** permet un mode de représentation, une immersion et une expérience pleine pour l’internaute qui dispose alors d’un éclairage nouveau sur un sujet donné et différent de la perception qu’il aurait en lisant un article classique. C’est ce que j’appelle le « régime sémiotique » de la simulation du jeu vidéo ».


La famille  newsgame  s’enrichit

Fort de cette capacité à simuler virtuellement des sujets d’actualité, le newsgame se décline sous divers formats. L’editorial game est l’un de ceux-ci. Souvent de format court, il vise à mobiliser sur un sujet très précis, par exemple « September 12th », qui propose à l’internaute de participer à l’intervention militaire au Moyen-Orient. À lui de prendre des décisions en fonction des événements. Au final, le propos du jeu est de montrer qu’une violence militaire attise plus encore le terrorisme qu’elle ne l’éradique.

Ensuite, on trouve des formats plus élaborés qui reposent sur des enquêtes journalistiques très fouillées ayant recueilli des témoignages, des vidéos, des chiffres sur une thématique spécifique. C’est le cas par exemple de Global Conflict . L’internaute est invité à éprouver les conditions de vie des Palestiniens confrontés au blocus de l’armée israélienne. Un jeu français baptisé « Joinville Le Pont » emmène quant à lui le « joueur » dans un centre de rétention pour réfugiés sans-papiers.

L’exploitation des données numériques – le fameux Big Data - constitue un autre axe éditorial très prisé. Ainsi, le jeu « Budget Hero » offre la possibilité de se mettre aux commandes du budget de l’Etat américain. Le lecteur-joueur doit alors effectuer des choix alimentés par des données statistiques issues des administrations américaines. En fonction des options retenues, le jeu modélise leurs conséquences via des algorithmes puissants et permet ainsi de mieux appréhender des mécanismes parfois bien difficiles à résumer en 2 minutes 30 de reportage télévisé !

Ce nouveau format n’est pas antinomique des traitements journalistiques plus traditionnels, mais au contraire l’opportunité de pratiquer un journalisme augmenté. En juillet 2009, le magazine américain Wired avait traité le sujet des pirates somaliens rançonnant les navires de plaisance et de commerce au large des côtes est africaines. Dans la version papier était paru un long reportage avec infographies détaillées à la clé sur l’économie de cette activité illicite. Sur le Web, le sujet se déclinait sous forme d’une base de données couplée à un jeu où le lecteur pouvait expérimenter in situ  la vie du pirate, ses gains et ses pertes.


Vers une gamification de l’information ?

Le newsgame recèle un incroyable potentiel journalistique et informatif. Il permet de comprendre des données complexes sous forme de simulations plus accessibles. Il renforce de surcroît l’engagement de l’internaute en l’immisçant dans une expérience active où celui-ci manipule des données et prend des décisions. Un excellent moyen pour mieux saisir la difficulté de décisions macro-économiques par exemple.

Ensuite, le newsgame n’est pas forcément une opération « one shot ». Selon l’ambition fixée au jeu, il peut être réutilisé, mis à jour avec de nouvelles données et continuer ainsi d’attirer d’autres internautes, jouissant ainsi d’un effet « longue traîne » bien plus ample que n’importe quel autre format rédactionnel existant.

À cet égard, le newsgame  ouvre des perspectives nouvelles potentiellement monétisables qui touchent par ailleurs des cibles d’utilisateurs très intéressantes pour les médias. Les chiffres cités lors de la conférence CFPJ Lab sont éloquents *** : 83% des joueurs ont plus de 18 ans avec un âge moyen de 35 ans. 52% sont des femmes et 53% des abonnés Facebook qui partagent intensément leur expérience ludique. De quoi renouveler le genre journalistique pour les années à venir, non ?.

*« Qu’est-ce qu’un newsgame » - France Culture – 23 juin 2011.
** et *** Conférence du CFPJ Lab – 18 décembre 2012.
oliVier cimeliere
Ancien journaliste, il a été directeur de la communication chez Nestlé Waters, Ericsson, Google et Ipsos. Il est président et fondateur d'Heuristik Communication, cabinet spécialisé en stratégies de communication et de réputation on et off-line. leblogducommunicant2-0.com


Jouez à controler votre fiscalité avec Budget Hero,
un newsgame permettant de comprendre comment sont répartis les impôts américains
23
JE ME CONNECTE OU M'ABONNE POUR ACCÉDER AUX CONTENUS ×
J'AI DÉJÀ UN ABONNEMENT POUR CE N°
E-mail

Mot de Passe


JE VEUX UN NOUVEL ABONNEMENT

Je peux accéder immédiatement à la suite de la revue digitale et recevrai mes revues papier par courrier.

Je pourrai accéder à la suite de la revue digitale après réception du paiement et recevrai mes revues papier par courrier.

J'accède à la version restreinte des contenus en mode « non abonnés »
version restreinte
JE ME CONNECTE OU M'ABONNE POUR ACCÉDER AUX CONTENUS ×
J'AI OUBLIÉ MON MOT DE PASSE
E-mail


JE VEUX UN NOUVEL ABONNEMENT

Je peut accéder immédiatement à la suite de la revue digitale et recevrai mes revues papier par courrier.

Je pourrai accéder à la suite de la digitale après réception du paiement et recevrai mes revues papier par courrier.

JE M'ABONNE, ME REABONNE OU COMMANDE UN SEUL N°
×
JE M'ABONNE
Vous aurez accès aux numéros 30,31,32,33
de la revue papier et leurs versions digitales
1 an - Envoi en France - 98 €
1 an - Envoi à l'Étranger - 129 €
1 an - Tarif Étudiant - 78 €
JE ME REABONNE
Vous aurez accès aux numéros 31,32,33,34 (+ 35 si PROMO) de la revue papier et leurs versions digitales
1 an - Envoi en France - 98 €
1 an - Envoi à l'étranger - 129 €
1 an - Tarif Etudiant - 78 €
PROMO : 5 numéros - Envoi en France - 98 €
PROMO : 5 numéros - Tarif étudiant - 78 €
Mon code promo :
VALIDER
L’abonnement démarre à réception du paiement.
JE COMMANDE UN SEUL N°
Numéros encore disponibles
No30 - Spécial 15 ans - 29 €
No29 - Sport - 29 €
No28 - Femmes engagées - 29 €
No27 - Les jeunes - 29 €
No26 - I.A. - 29 €
No25 - La pub TV - 29 €
No24 - Le Retail - 29 €
No23 - Les Français - 29 €
No22 - Entertainment - 29 €
No21 - Curiosite - 29 €
No20 - Emotion - 29 €
No19 - Transformation - 29 €
No18 - Inspiration - 29 €
No17 - Anthologie - 29 €
No16 - Vivre connecté - 29 €
No15 - Le Shopper - 29 €
No13 - L'Influence - 29 €
No11 - Le Futur - 29 €
No10 - La Ville - 29 €
No9 - Data - 29 €
No5 - Les Médias - 29 €
JE COMMANDE UN HORS-SERIE
Hors-série - La conversation - 29 €
Commande avec obligation de paiement

J'accepte les Conditions Générales de Vente
J'AI DÉJÀ UN COMPTE

INFORMATION FACTURATION
Nom*

Prénom*

Société

Activité de l'entreprise

Email envoi de facture*


Adresse*

Code Postal*

Ville*

Pays

Tel

Fax



JE VEUX CREER UN NOUVEAU COMPTE


INFORMATION FACTURATION
Nom*

Prénom*

Société

Activité de l'entreprise

Email envoi de facture*


Adresse*

Code Postal*

Ville*

Pays

Tel

Fax