ILLUSTRATIONS de
louise duneton
« Il faut se méfier des modes »
Propos recueillis par
Benoit Daragon
Au-delà de la ligne éditoriale, un bon média se doit aussi d’être beau. Conseils « fashion » pour avoir une belle garde-robe, le point de vue d'Olivier Schaack, Directeur Artistique de l'Antenne de CANAl+



Portrait d'olivier schaack par louise duneton



























Rien de pire que de se rendre compte que l’image de son média est désuète...
IÑfluencia Comment définiriez-vous l’habillage d’un média ?

OLIVIER SCHAACK On n’utilise pas le mot « habillage » sans raison. Il s’agit bien d’établir la garde robe d’un média. Et comme pour un être humain, les vêtements ne servent pas uniquement à vêtir un média mais ils lui donnent aussi une personnalité. Charte graphique, logo, bandes-annonces, clips de promotion et même ses propres campagnes publicitaires : tout participe à définir et affirmer le caractère du média.


Quels sont les critères à respecter pour faire un bon habillage ?

OS Un bon habillage dure dans le temps. Regardez celui de CBS, il n’a pas bougé depuis plusieurs décennies et il reste l’un des plus efficaces de la planète ! Pour être sûr de s’inscrire dans la continuité, il faut à tout prix se méfier des modes, au risque d’être très vite dépassé. Je pense qu’avec l’habillage de TF1, celui de Canal+ est le plus cohérent du PAF. Le logo noir et blanc évite soigneusement la 3D et tout l’habillage utilise la forme « + ». Je pense que son impact est très fort et qu’il est très cohérent avec l’esprit de la chaîne. Une chose est absolument à éviter : le petit gimmick sonore tellement entêtant qu’on se surprend à le siffler sous la douche. Au bout de trois mois, les téléspectateurs risquent de saturer et de faire un rejet !


Le téléspectateur est-il pris en considération ?

OS Oui bien sûr ! Vous n’adoptez pas les mêmes codes graphiques si vous faites une chaîne payante avec des contenus premiums, si vous voulez toucher des CSP+ ou si vous vous adressez au public le plus large possible. Et c’est valable aussi pour la radio et la presse ! D’ailleurs, le travail de la Une est remarquable. Ils ont un logo très identifié, très massif. Et leurs lancements publicitaires chargés, qui ne sont pas vraiment dans l’épure, sont très puissants. Tout cela en impose ! Canal+ s’adresse à un public différent, qui est abonné parce qu’il aime tel ou tel contenu, donc on peut se permettre d’être plus créatif. Pour souligner la richesse et la qualité de nos programmes, nous avons choisi d’avoir un graphisme haut de gamme. Quand vous regardez les publicités que nous faisons avec BETC, les grands visuels sont épurés pour être chics.


Comment les habillages évoluent-ils avec la société, les modes, l’actualité ? L’épure, justement, semble faire partie des tendances actuelles...

OS Bien sûr, nous suivons les tendances du design. Nous regardons aussi ce que font nos concurrents et les médias étrangers comme Channel 4 ou HBO. Mais nous nous méfions totalement des modes. Il n’y a rien de pire que de se rendre compte que l’image de son média est désuète... On fait une veille pointue des tendances tout en sachant qu’elles ne sont souvent qu’éphémères !


Les programmes sont de plus en plus conçus comme des marques, dont certaines sont extrêmement puissantes et qui, de plus, sont regardables de façon délinéarisée sur le deuxième écran. travailler la marque du diffuseur n’est-il pas illusoire ?

OS Effectivement, la télévision devient de plus en plus concurrentielle. Par conséquent, l’importance des producteurs s’accroît. Mais si leurs contenus ne sont pas diffusés par une marque forte qui sait les mettre en valeur et leur apporter leur audience, les émissions sont des bouteilles à la mer. Bien sûr, on profite de la notoriété de certains contenus (une série ou un film à succès, une grosse affiche de foot) mais la marque Canal+ lui donne de la crédibilité et de la notoriété. Ce serait vraiment intéressant de mesurer un jour l’impact de la diffusion sur Canal+ sur la notoriété de séries comme « Dexter » ou les « Desperate Housewives ». Je ne serais pas surpris d’ailleurs que les téléspectateurs associent ces séries à Canal+, plutôt qu’à TF1 et M6 qui les diffusent également...


travailler la marque du diffuseur est-il essentiel pour ne pas se faire cannibaliser par les programmes ?

OS Les chaînes n’ont jamais été juste une succession de marques programmes. Grâce à l’éditorialisation, le choix des contenus, leur programmation des types d’émissions chaque jour, les diffuseurs sont des marques parmi les plus fortes. Après des années d’émissions très variées, elles ont acquis de fortes personnalités qui dépassent allégrement celle des programmes qu’elles diffusent.
benoit daragon
Rédacteur




























Un bon habillage dure dans le temps
Naissance du premier habillage TV en 1975 avec Catherine Chaillet. (Vidéo Curseur)
17
JE ME CONNECTE OU M'ABONNE POUR ACCÉDER AUX CONTENUS ×
J'AI DÉJÀ UN ABONNEMENT POUR CE N°
E-mail

Mot de Passe


JE VEUX UN NOUVEL ABONNEMENT

Je peux accéder immédiatement à la suite de la revue digitale et recevrai mes revues papier par courrier.

Je pourrai accéder à la suite de la revue digitale après réception du paiement et recevrai mes revues papier par courrier.

J'accède à la version restreinte des contenus en mode « non abonnés »
version restreinte
JE ME CONNECTE OU M'ABONNE POUR ACCÉDER AUX CONTENUS ×
J'AI OUBLIÉ MON MOT DE PASSE
E-mail


JE VEUX UN NOUVEL ABONNEMENT

Je peut accéder immédiatement à la suite de la revue digitale et recevrai mes revues papier par courrier.

Je pourrai accéder à la suite de la digitale après réception du paiement et recevrai mes revues papier par courrier.

JE M'ABONNE, ME REABONNE OU COMMANDE UN SEUL N°
×
JE M'ABONNE
Vous aurez accès aux numéros 30,31,32,33
de la revue papier et leurs versions digitales
1 an - Envoi en France - 98 €
1 an - Envoi à l'Étranger - 129 €
1 an - Tarif Étudiant - 78 €
JE ME REABONNE
Vous aurez accès aux numéros 31,32,33,34 (+ 35 si PROMO) de la revue papier et leurs versions digitales
1 an - Envoi en France - 98 €
1 an - Envoi à l'étranger - 129 €
1 an - Tarif Etudiant - 78 €
PROMO : 5 numéros - Envoi en France - 98 €
PROMO : 5 numéros - Tarif étudiant - 78 €
Mon code promo :
VALIDER
L’abonnement démarre à réception du paiement.
JE COMMANDE UN SEUL N°
Numéros encore disponibles
No30 - Spécial 15 ans - 29 €
No29 - Sport - 29 €
No28 - Femmes engagées - 29 €
No27 - Les jeunes - 29 €
No26 - I.A. - 29 €
No25 - La pub TV - 29 €
No24 - Le Retail - 29 €
No23 - Les Français - 29 €
No22 - Entertainment - 29 €
No21 - Curiosite - 29 €
No20 - Emotion - 29 €
No19 - Transformation - 29 €
No18 - Inspiration - 29 €
No17 - Anthologie - 29 €
No16 - Vivre connecté - 29 €
No15 - Le Shopper - 29 €
No13 - L'Influence - 29 €
No11 - Le Futur - 29 €
No10 - La Ville - 29 €
No9 - Data - 29 €
No5 - Les Médias - 29 €
JE COMMANDE UN HORS-SERIE
Hors-série - La conversation - 29 €
Commande avec obligation de paiement

J'accepte les Conditions Générales de Vente
J'AI DÉJÀ UN COMPTE

INFORMATION FACTURATION
Nom*

Prénom*

Société

Activité de l'entreprise

Email envoi de facture*


Adresse*

Code Postal*

Ville*

Pays

Tel

Fax



JE VEUX CREER UN NOUVEAU COMPTE


INFORMATION FACTURATION
Nom*

Prénom*

Société

Activité de l'entreprise

Email envoi de facture*


Adresse*

Code Postal*

Ville*

Pays

Tel

Fax