AccueilTENDANCESQUAND LA COMMUNICATION EMPRUNTE à L’ART !

Quand la communication emprunte à l’art !


Publié le 22/11/2018

Image actu

Hier soir étaient remis Les Grands Prix (32ème édition) organisés par COM-ENTau Cirque d’hiver. Cinq tendances se sont dégagées qu’INfluencia examine à la loupe.

 

Première tendance détectée cette année par les Grands Prix COM-ENT l’arrivée de l’art dans les documents corporate des entreprises. Dans un monde saturé de messages, comment capter l’attention et par la même occasion, valoriser l’image de marque ? Et pourquoi ne pas faire passer le courant (et le message) en surfant justement sur des... courants artistiques ! Des publications corporate se prennent pour des BDs, le pop art fait twister le sérieux de rapports annuels, l’ombre de Saul Bass se penche sur les identités visuelles : l’art s’invite pour sa force évocatrice et sa capacité à fédérer par le biais de références culturelles communes.

 

Trois prix illustrent cette tendance: 

 

- Prix de la publication interne : Total / So Bam “Au coeur de la machine”

 


 

 

- Prix du rapport annuel des entreprises : BIC / La Nouvelle / Aristophane “#FAIT(S) POUR… - Dispositif Rapport d’activité 2017 BIC”

 

 

 

- Prix de l’identité visuelle et univers graphique : Paris La Défense / Babel “Création de la marque Paris La Défense”


 

L’oeil d'INfluencia

 

Plus de peur que de mal ! En son temps, l’apparition de l’écriture avait effrayé les orateurs, comme si une partie d’eux allait disparaître du fait d’être matérialisée. Bien plus tard, la photographie effraya certains peintres qui ont vu là, la fin de leur art… Toute révolution est vécue dans un premier temps comme une menace…

 

Après avoir fait peur, le numérique redevient inoffensif et permet aux créatifs de tous bords de s’exprimer via le dessin, l’illustration, la BD, la typographie. Et la technologie de permettre à la main de l’homme et à son cerveau de s’exprimer plus que jamais avec en plus, les atouts de la modernité pour une efficacité redoublée.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR