AccueilTENDANCESCOMMENT SéDUIRE LES CONSOMMATEURS CHINOIS (PART 2)

Comment séduire les consommateurs chinois (part 2)


Publié le 28/02/2019

Image actu

Lors de la neuvième édition de China Connect qui aura lieu à Paris les 12 et 13 mars prochains, une quarantaine de témoins raconteront comment ils ont conquis les consommateurs chinois, appréhendent 2019, et comment l’Est façonne ou inspire toujours plus leurs stratégies globales . Deuxième partie de l’entretien avec sa fondatrice Laure de Carayon


 

INfluencia : où en est l’écosystème internet chinois?

 

Laure de Carayon : En 2011, Weibo avait 2 ans et la première version de WeChat, avait 6 mois. Après une décennie de toute puissance des BATs (Baidu/Alibaba/Tencent), nous entrons dans une « nouvelle-nouvelle » ère. Non seulement une nouvelle génération d’entrepreneurs chinois émerge, faisant bouger les lignes dans des secteurs tels que la vidéo avec le Groupe Bytedance/application Douyin (« Tik Tok » à l’international), le social commerce avec RED/Xiaoshongshu et Pinduodo, l’économie du partage avec les services de voiture/vélo tels Didi, Mobike. Il est à noter que certaines de ces innovations se distinguent en s’adressant prioritairement aux populations modestes et rurales de la Chine de l’intérieur. Il est très intéressant également de voir le poids croissant d’acteurs très spécialisés, portés par de fortes communautés comme celle de l’animation avec le site Bilibili. S’ajoute un autre « axe » moins habituel, celui du rapprochement d’acteurs occidentaux et chinois pour mieux rivaliser : Amazon vient d’annoncer s’allier à la plateforme cross-border eCommerce Kaola (Groupe Netease) pour contrer Alibaba (Tmall International). Alors que l’écosystème s’est structuré, musclé avec de vrais mastodontes, la vitalité entrepreuneuriale soutenue/finançée par Pékin, qui reste maître du jeu, contribue à redistribuer les cartes en permanence.

 

 

IN : quid de l'entertainment et de la gamification?

 

L de C : ce sont des tendances « lourdes » que je suis depuis longtemps. Toujours plus de cinéma en Chine (1 salle ouvrirait chaque jour), la musique/les concerts et festivals ont le vent en poupe même s’ils restent « suivis » de près par Pékin. Quant à l’engouement pour le gaming, il ne date certes pas d’aujourd’hui - et la Chine, avec l’Europe et les USA sont les régions phares de la discipline. La finale des Mondiaux du jeu League of Legends (Riot Games) aura d’ailleurs lieu à l’automne à l’AccorHotels Arena et en 2020 en Chine. J’ai invité la société hollandaise Newzoo - leader de l’analyse du gaming et de l’e-sport - également basée en Chine, pour en parler le 12 mars, afin que les marques prennent plus encore conscience des opportunités d’engagement avec la cible, notamment très féminine de ce sport-loisir. Pour preuve, l’application beauté chinoise Meitu diversifie ses revenus en investissant notamment dans l’éditeur hong-kongais Dreamscape Horizon, et les Chinois poursuivent leur shopping en Occident avec l’entrée récente du Groupe Netease dans le capital du studio de jeu français Quantic Dream.

 

 

IN : où en est le mobile?

 

L de C : Il envahit la vie quotidienne. C’est tellement évident, rien de nouveau. Mais c’est le rythme de l’innovation au sein du mobile qui est intéressant. En 2018 par exemple, les mini-programmes de WeChat (Tencent) se sont imposés comme substitut aux applications mobiles. Et Baidu et Alibaba tâchent de développer les leurs. La question est : quelle (sera l’)innovation mobile en 2020 en Chine?

 

 

IN : Quel est le poids des influenceurs ?

 

L de C : Très lourd ! La part des réseaux sociaux dans l’ecommerce est plus importante qu’aux USA. Ils sont toujours plus nombreux à lancer leur propre marque, sur des marketplaces par exemple.

Le marché se structure toujours plus avec des moteurs de recherche, des plateformes d’intermédiation (Robin8 ou Parklu ont participé à de précédentes éditions de China Connect), ou des agences dédiées.

 

 

IN : quels seront les principaux speakers et quelles seront les thématiques de cette nouvelle édition de China Connect ?

 

L de C: L’Expérience est le thème principal qui sera décliné principalement sur les secteurs Voyage/Tourisme, Hôtellerie, Beauté, Outdoor, Luxe, Culture, Retail, Entertainment et Gaming avec des témoignages d’entreprises telles que TikTok, Meitu, Farfetch, The British Museum, Le BHV Marais, Ioma, Guerlain, Suunto, Breitling, Small Luxury Hotels of The World, Newzoo…,

A travers ces exemples, nous aborderons les enjeux problématiques majeurs de la localisation, CRM, eCommerce/newretail/cross-border, logistique, travel retail, paiement, personnalisation et fidélisation, content marketing, influence, customer-centricity, exclusivité/style de vie/savoir-faire et navigation mobile notamment.

 

 

Quelques exemples de Rendez-vous : une Masterclass inédite de TikTok, le panel « Retail Social Plus » avec la VP de Carrefour Chine notamment, « Experience: from differentiation to knowledge » avec Small Luxury Hotels of The World et Newchapters, « Personalised beauty on its way to China » avec Ioma, « Leveraging data and AR technology to create original beauty experiences » avec Meitu, « How gaming in China is changing consumer engagement globally » avec Newzoo, « How luxury and cultural institutions convey ultimate experiences through artistic sensations » avec Bvlgari, Jérôme Sans et The British Museum, « New marketing approaches to attract individual chinese tourists » avec Le BHV Marais et Guerlain… Soit au total une quarantaine de speakers et une trentaine de conférences et Masterclass qui attendent les participants.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR