AccueilA NE PAS MANQUERPOURQUOI LE FESTIVAL DES CHATONS D'OR EST-IL VERTUEUX?

Pourquoi Le Festival des Chatons d'Or est-il vertueux?


Publié le 03/06/2019

Image actu

La remise de prix de la 8ème édition des Chatons d’Or se déroulera demain, mercredi 5 juin au C.E.S.E, (Conseil Économique Social et Environnemental) au Palais d’Iëna. Un lieu de haute tenue, pour une manifestation qui sent bon le partage, la transmission, et l’avant-garde.

 

 

C’était il y a huit ans, Laurent Allias, 26 ans à l’époque, et actuel président de Josiane a l’idée avec Maxime Verner de créer un festival intitulé Les Chatons D'Or, sorte de pied de nez au Grand et vorace Cannes Lions… « C’était 3 jours avant la grande messe de la com, on a lancé un appel sur twitter un mercredi . Le lendemain nous avions 1500 twitts de créatifs intéressés par notre initiative», raconte-t-il. « Cette année-là, nous avons reçu 500 créations, improvisé une remise de prix, et c’est comme cela que l’aventure a commencé ». Depuis, ce qui n’était qu’un nième concours de pub « est devenu un festival qui célèbre la créativité au sens large. Non pas celle d’une campagne, mais celle d’une démarche allant de l’idée à la réalisation. De la matière grise qui contribue à la construction d’un monde plus juste, solidaire et équitable », explique Isabelle Kurata, présidente de l’association Act responsible, et membre de ce huitième jury.

 

 

Un beau pari pour Pascal Cubb

 

Un beau pari aussi pour Pascal Cubb, qui reprend la compétition initiée par Laurent Allias. « J’ai conscience de ma responsabilité en tant que successeur. Cet événement qui était très axé pub, a désormais des catégories telles que l’environnement, l’art, la culture, la ville, le design », commente-t-il, « Il s’agit de donner un sens à toutes ces disciplines créatives qui comme nous l’observons chaque jour, convergent chaque fois plus pour donner corps à un nouveau modèle de société ». « Ce festival casse les codes classiques des awards. Il propose un travail de recherche, une nouvelle vision. En tant que jury, nous ne sommes pas briefés pour juger de l’efficacité ou de la créativité de la communication. Non c’est bien plus la créativité de l’idée, l’innovation, et ce qu’elle apporte en tant que telle au monde d’aujourd’hui ».

 

 

Transcender le futur

 

L’engagement de chacun est donc le motto de l’ensemble des jurés réunis ici sous la présidence de deux poids lourds, Hervé Brossard, chairman Europe Sid Lee et de Marie-Laure Sauty de Chalon, ex-PDG de Au Féminin, et fondatrice de Faktor. Certains diront qu’il est maladroit de juger toutes sortes de projets sans les classer, autrement que par catégories de disciplines, en non pas par types d’exercice… C’est également la volonté de Pascal Cubb qui estime nécessaire de casser les anciens modèles, de réveiller d’autres réflexes, afin d’obtenir non pas une compétition avec simplement le bilan passé d’une production, mais plutôt sa valeur ajoutée à suivre dans la futur. « La créativité se caractérise par la capacité de percevoir le monde de manière nouvelle, de trouver des modèles cachés, d'établir des liens entre des phénomènes apparemment indépendants et de générer des solutions».

 

 

Penser, puis produire

 

La créativité implique deux processus : penser, puis produire. L’art de savoir s’adapter aux nouvelles contraintes d’un monde en changement permanent, c’est la force de l’être humain. Prendre conscience de cela est une excellente nouvelle. A l’ère où l’on n’entend plus parler que de fin du monde et/où l’inquiétude et que la peur prennent le dessus, les créatifs apparaissent comme les grands sauveurs, les constructeurs de l’avenir. L’acte de transformer une idée en réalité est l’objet premier du Festival des Chatons d’Or », conclut Isabelle Kurata.

 

La gratuité de cette manifestation, la bienveillance de ses initiateurs, et le sens de la responsabilité de tous ces parrains et gardiens du temple n’en sont-ils pas la preuve ?

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR