AccueilA NE PAS MANQUERCRéATIVITé DéCRYPTéE, LE LIVRE éDITé POUR NE PAS êTRE VENDU

Créativité Décryptée, Le livre édité pour ne pas être vendu


Publié le 28/02/2019

Image actu Deux créatifs et un planneur strat éditent un livre démocratisant la créativité et ne veulent pas le vendre mais le diffuser au plus grand nombre via les réseaux sociaux, le 4 mars. Si la démarche semble étonnante, n’est ce pas justement le propre de la créativité ? INfluencia vous offre le téléchargement gratuit de ce livre.

 

 

Qu’est ce que la créativité ? Après 20 ans de carrière dans différentes agences, Pierre Delobel (Concepteur-Rédacteur), accompagné de deux complices, Gregory Funk, (Graphiste) et Thomas Saunders (Planneur Stratégique) ont rassemblé leurs connaissances du métier dans un livre autoédité de cinquante fiches claires et concises, classées en cinq chapitres convoquant tour à tour la théorie, la méthode, les pièges, les bonnes pratiques et quelques références étayant une démonstration plutôt convaincante. Car l’objet de ce document n’est pas de proposer un énième atelier créatif mais bien d’explorer les rouages de l’acte bisociatif comme le nomme (trop) savamment Arthur Koestler*.

 

 

Un acte gratuit

 

Les trois auteurs ont décidé de diffuser gratuitement l’intégralité du contenu de « Créativité Décryptée » sur les réseaux sociaux le 4 mars. Cinquante posts, le même jour, qu’il vaut mieux consulter dans l’ordre. Et pour s’assurer un lectorat, ils ont osé une vidéo teasing qui a attiré plus de 2500 curieux.

 

 

Le créatif, objet de curiosité

 

Pour certains la créativité est un mystère, le créatif une espèce d’original. Pour d’autres, tout le monde peut avoir une idée, il suffit de se comporter comme un enfant. D’autres encore connaissent le métier pour s’y être frottés, mais comment expliquer l’arrivée d’une idée ?

 

 

Ce contenu vous serait-il utile ? Faisons un test

 

Dans la phrase suivante, 4 erreurs à ne pas commettre (d’après « Créativité Décryptée ») se sont glissées. « Bonjour à vous huit, merci d’être venus à cette séance de créativité, l’objectif est de réfléchir à une carte de fidélité pour notre client… je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous influencer, sentez-vous libres de dire n’importe quoi, toutes les idées sont bonnes, qui commence ? »... « Huit » : La fiche 3 du chapitre 3 vous apprendra que « Plus de deux personnes pour une séance de créativité annonce un échec. Parce que la créativité fait appel à ce que l’on nomme communément le cerveau droit et que le cerveau gauche gère les relations humaines. Donc, en réunion, c’est le cerveau gauche qui travaille, il est dominant. ». La fiche 5 du chapitre 4 vous donnera la clef de « l’Intelligence Collective ». « Je ne vous en dis pas plus ». La fiche 1 du chapitre 1 vous explique, quant à elle, (à partir de la théorie de Henri Poincaré**) que la première étape de la créativité est de récolter beaucoup d’informations « jusqu’à créer une obsession » et la fiche 3 du même chapitre vous dévoile pourquoi.

 

 

Toutes les idées sont bonnes?

 

 Non. Et si vous en doutez vraiment, la fiche 3 de l’Introduction vous rappelle que « 80% des idées sont jetées ».

« Qui commence ? » : Aïe, cela commence mal justement parce que la question que vont se poser les participants devient « Qui commence ? » au lieu de se concentrer sur la problématique au cœur de la réunion. En fait, il faut toujours débuter une séance de créativité par la fiche 2 du chapitre 2. Et si vous aviez coché « Sentez vous libre de dire n’importe quoi » ?, ce livre est vraiment fait pour vous, alors téléchargez le gratuitement sans tarder  en cliquant sur la photo ci-dessous !

 

 

*Arthur Koestler, Le cri d’Archimède.

**Henri Poincaré, article paru dans « Science et Méthode »

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR