AccueilPAROLE DE RéSISTANCECOVID-19 : POURQUOI LES AGENCES DOIVENT JOUER LA CARTE DE LA RéACTIVITé ET DE LA SOLIDARITé

COVID-19 : Pourquoi les agences doivent jouer la carte de la réactivité et de la solidarité


Publié le 20/03/2020

Image actu

Depuis toujours, la réalité de l’univers de la communication est de se réinventer et de repenser les liens entre les marques et le public. La situation actuelle nous oblige à y faire face de manière brutale, mais nécessaire.

 


Comme l’a indiqué le Président Macron, la crise sanitaire actuelle nous oblige à nous réinventer. Agences, marques, médias, l’inhabituel doit tous nous amener à jouer collectif et à innover dans les pratiques. En tant que chef d’entreprise, ma profonde conviction est que les marques doivent repenser leur stratégie RP et de communication en général. Plus que jamais, cette démarche que je défends constamment depuis 10 ans se révèle d’actualité : réflexion commune, meilleure intégration des différents métiers, créativité renforcée, et surtout, association du digital dès la conception des idées.

 

 

Le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant

 

Quel que ce soit notre cœur de métier, « le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant ». Mais plus que sur le fond, nous pouvons aussi nous engager sur la forme pour esquisser dès maintenant les contours du lendemain. C’est comme cela que, tous ensemble, nous ressortirons gagnants et grandis de cette épreuve !

 

Créativité et digital ne sont pas des figures de style

 

Les marques l’ont bien compris. Le coronavirus n’est pas une crise comme les autres. Elle les invite à revoir radicalement leur communication. C’est tout le rôle des agences de les accompagner pour leur proposer des pistes de réflexion impactantes sur lesquelles capitaliser. Dans cette optique, elles doivent être force de proposition pour trouver les angles les plus adaptés grâce à une vigilance constante sur le comportement des Français. Cela passe évidemment par le recours à une veille digitale renforcée et à la data analytics. Tout l’intérêt de ces bonnes pratiques est de comprendre les attentes des différents publics, répondre à leurs besoins en toute situation et offrir des solutions personnalisées qui font le sel de nos métiers.

 

 

Livraison sans contact

L’exemple des applications de livraison de repas à domicile est un cas d’école. Deliveroo, Uber Eats ou encore Frichti ont mis en place une option « livraison sans contact ». En tout juste quinze jours, ces applis sont donc parties de la nécessité d’éviter tout contact physique pour élaborer une solution intelligente qui incarne le triptyque que les marques doivent et devront promouvoir au quotidien: conviction, réactivité et bien sûr... créativité !

 

 

Et si on renouvelait notre approche du travail ?

 

S’il fallait trouver le moindre avantage au contexte actuel, ce serait aussi de nous rappeler la force des liens humains. C’est évidemment le cas pour nos proches, nos collaborateurs, mais aussi pour nos clients avec lesquels se noue, dans la difficulté, un lien puissant, presque fraternel. Grâce à un contact permanent et une maitrise des enjeux, le rôle des agences consiste à leur permettre d’adopter le bon ton, la bonne attitude face à ce défi inédit. Cette dimension collaborative, solidaire est essentielle. Elle n’est que le premier coup de pinceau qui dessinera les relations agences-annonceurs de demain.

 

 

Le télétravail améliore de 5 à 30% l’efficacité professionnelle

 

Cet aspect collaboratif se retrouve également dans le cadre de l’instauration du télétravail dans de nombreuses entreprises. Dans sa chronique parue sur Les Échos.fr le 12 mars dernier, Jean-Marc Vittori mentionnait ce « virus qui déclencha la révolution du télétravail ». Jusqu’alors plutôt sceptiques, les employeurs doivent saisir la balle au bond et exploiter pleinement les potentialités de cet outil adapté à une ère de confinement et de quarantaine...mais pas uniquement. D’après plusieurs études, le télétravail améliore de 5 à 30% l’efficacité au travail2. Rester chez soi, ce n’est donc pas être immobile ou passif, bien au contraire. C’est là tout le paradoxe. Grâce aux outils technologiques tels que Slack, WhatsApp ou encore Whereby, nous pouvons être encore plus connectés que dans nos espaces de travail classiques. Je suis dès lors convaincue que les entreprises ont intérêt à s’approprier cette opportunité en or de réaménager leur rapport au travail et à la création.

 

« Tout est sans cesse à réinventer, à revoir » écrivait  Paul Eluard. Nous, acteurs de la communication, appliquons ces sages paroles et portons une vision ambitieuse pour nos métiers de demain !

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR