AccueilPAROLE DE RéSISTANCECOVID-19 : L'éVéNEMENT APPELLE LES POUVOIRS PUBLICS ET LES ANNONCEURS à UN PLAN DE SOLIDARITé

COVID-19 : L'événement appelle les pouvoirs publics et les annonceurs à un plan de solidarité


Publié le 16/03/2020

Image actu

Dans le contexte de l’épidémie de Coronavirus, c’est toute une chaîne de sous-traitance qui se retrouve brutalement mise à l’arrêt brutal avec un risque direct sur les 335 000 emplois* qu’elle représente.

 


Au-delà des arrêtés -publiés ou à venir- interdisant certaines jauges de rassemblements, au nom du principe de précaution, près de 90% des événements d’entreprise et d’institution sont d’ores et déjà annulés par les clients entre début mars et fin juin, la plupart sans aucune garantie d’être reprogrammés et sans aucune assurance annulation couvrant le risque COVID-19, avec de nouvelles annulations annoncées chaque jour.

 

 

1000 événement par jour...

 

C’est dans ce contexte que notre association LÉVÉNEMENT** a décidé de prendre très rapidement position pour alerter sur les contours de notre filières aussi importants que méconnus : 32 milliards** d’euros de retombées économiques directes et indirectes, 1000 événements par jour sur tout le territoire français et surtout 335 000 #EmploisContaminés. Largement relayé dans les grands médias nationaux, notre message a suscité un vif élan de solidarité de la profession, et a été repris notamment par l’AACC, SCRP, Traiteurs de France et bien d’autres.Les métiers de  l’événementiel d’entreprise et d’institution semblent enfin perçus à la hauteur des contours économiques et sociaux qu’ils représentent.

 

 

 

Délais de paiements d’échéances sociales et/ou fiscales

 

Les Pouvoirs Publics ont désormais bien pris la mesure des enjeux et des besoins de la filière. LÉVÉNEMENT a d’ailleurs salué l’activation rapide d’un dispositif d’aides aux entreprises : des délais de paiements d’échéances sociales et/ou fiscales, un soutien pour négocier avec les banques un rééchelonnement des crédits bancaires, la mobilisation de la BPI France pour garantir des lignes de trésoreries, la mise en place de dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé, la nomination d’un Médiateur des entreprises pour traiter les conflits avec clients et fournisseurs, entre autres.

 

 

Échanger avec bienveillance...

 

Pour autant, devant la brutalité des annulations et avec un espoir de reprise dans le secteur difficile à programmer d’ici fin 2020, LÉVÉNEMENT Association et tous les professionnels qu’elle représente appellent les donneurs d’ordre à faire preuve de responsabilité et de solidarité. Pour maintenir le flux de trésorerie circulant dans la chaîne de sous-traitance et préserver les emplois et les entreprises de la filière, nous appelons les clients de nos TPE et PME à ne pas négocier brutalement des annulations ou reports. Nous leur demandons au contraire de recevoir leurs prestataires, d’échanger avec bienveillance avec eux et de programmer dès à présent les dates de reports en assurant les acomptes et soldes nécessaires sur les prestations différées ou annulées.

 

 

Rejoignez cet élan de responsabilité et de solidarité !

 

Quand cette crise pendra fin – et elle prendra fin - les annonceurs auront plus que jamais besoin des événements pour réunir leurs publics (internes comme externes) et fédérer leurs équipes et relancer leurs business. Et les professionnels de l’événementiel devront répondre présents. Entreprises, institutions, grandes marques : rejoignez cet élan de responsabilité et de solidarité ! Certains d’entre vous le font déjà. Continuez à apporter à vos prestataires votre soutien... c’est un investissement pour que nos métiers de la relation et de l’engagement continuent de vous apporter leur empreinte émotionnelle, sociale, économique et sociétale.

 

 

 

*Événements professionnels hors foires, salons, congrès et événements récréatifs, culturels et sportifs

** Source : étude EY sur les évènements d’entreprise et d’institution en France - estimations réalisées à partir des enquêtes conduites entre avril et juin 2019 auprès de 147 gestionnaires de lieux, 162 organisateurs d’évènements d’entreprise et d’institution et de 972 participants français et internationaux

 

 

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR