AccueilIMAGEET SOUDAIN DES œUVRES COLORéES SURGISSENT DANS VOTRE QUOTIDIEN

Et soudain des œuvres colorées surgissent dans votre quotidien

IMAGE avec IMAGE

Publié le 04/09/2018

Image actu

Rémy Martin utilise la réalité augmentée pour intégrer des dessins de l’artiste américain Matt W. Moore dans la vie réelle grâce à sa nouvelle application baptisée ArT. Magique.

 

 

Un arc-en-ciel psychédélique apparaît devant la Tour Eiffel entourée d’étoiles à facettes. Des boules colorées tombent du ciel en plein cœur de Manhattan. Un centaure pointe sa lance vers le ciel au sommet d’un immeuble de Shanghaï. Une gigantesque feuille semble perdue au milieu d’une rue dans laquelle circulent des bus londoniens. Ces œuvres de Matt W. Moore qui s’intègrent comme par magie dans le « monde réel » grâce à la réalité augmentée sont le fruit d’une collaboration avec Rémy Martin.

 

La marque de cognac avait déjà demandé au street artiste de lui dessiner le logo et le packaging d’une édition limitée de son célèbre VSOP mais l’entreprise familiale fondée en 1724 va plus loin en utilisant les toutes dernières technologies pour faire découvrir au plus grand nombre les compositions multicolores de formes géométriques du designer basé à Portland.

 

 

Vectorfunk, un style très personnel

 

En téléchargeant une application sur la Toile baptisée ArT, les curieux peuvent utiliser leurs smartphones et leurs tablettes pour faire apparaître les créations de Matt W. Moore dans le décor qui les entourent.

 

« En tant qu’artiste, mon objectif est de toucher un maximum de personnes avec mon travail. Avec la réalité augmentée, on peut créer des choses qui n’ont jamais été vues auparavant », explique l’artiste qui a fondé l’atelier MWM Graphics et qui définit son style par le terme « Vectorfunk ». Le résultat de ce travail est joyeux, coloré et ludique. Remy Martin n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine.

 

 

 

 

L’honorable maison, qui fêtera son 400ème anniversaire dans six ans, souhaite visiblement rajeunir son image et attirer à elle les millennials qui préfèrent souvent les cocktails rafraichissant aux cognacs millésimés en jouant la carte de l’innovation pour promouvoir son histoire et son image. Grâce au casque Microsoft HoloLens, les curieux peuvent découvrir depuis le 15 juin à Los Angeles une expérience de réalité mixte baptisée « Enracinés dans l’exception ».

 

« Accompagné par la voix de Baptiste Loiseau, le maître de chai de la Maison, le client est invité à s’approcher d’une table en 3 dimensions couverte d’une marquette topographique. Là, le casque projette des éléments des vignobles de la Grande Champagne et de la Petite Champagne, dont les eaux-de-vie mélangées selon des règles bien spécifiques donnent naissance au Cognac Fine Champagne et à son essence, Rémy Martin XO », explique un communiqué du groupe. Cette expérience va être déployée dans les prochains mois dans les points de vente de la marque à travers le monde.

 

 

La Maison récidive

 

Décidément très à la pointe en matière de nouvelles technologies, l’entreprise avait lancé en 2015 la toute première bouteille connectée dotée de la technologie NFC. Disponible en Chine, ce flacon proposait des fonctionnalités avancées telles que l’authentification 100% sécurisée, la détection de l’ouverture de la bouteille ainsi qu’un programme de fidélité intégré. Cette solution a été développée par Selinko qui s’est spécialisée dans la mise au point de solution destinée à lutter contre la contrefaçon et le re-remplissage frauduleux de grands crus ou de spiritueux coûteux.

 

La campagne ArT montre à quel point la réalité augmentée commence à révolutionner le marketing. Cette technologie permet une véritable immersion de la marque dans l’environnement qui entoure ses clients. Ludique et émotionnelle, elle améliore l’expérience vécue par le consommateur et l’encourage à acheter davantage. Ikea a eu l’idée dès 2014 de permettre aux particuliers de visualiser virtuellement ses meubles dans leur maison grâce à la réalité augmentée. En photographiant une bouteille de ketchup Heinz dans les rayons de leurs supermarchés, les clients ont pu avoir accès à un livre de recettes pour savoir comment utiliser la célèbre sauce tomate américaine. Pepsi a, pour sa part, utiliser des abribus pour divertir les passants en leur diffusant des vidéos amusantes et surprenantes. Rémy Martin a choisi de jouer une autre carte en faisant entrer l’art contemporain dans le quotidien des curieux. Une note de couleur dans la grisaille d’un jour nuageux. Que demander de plus ?

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR