AccueilETUDESSOIGNER LE SEARCH, LE B.A BA POUR TOUTES MARQUES SUR LA TOILE

Soigner le Search, le B.A BA pour toutes marques sur la Toile


Publié le 24/06/2018

Image actu

Faute de bien traiter cette fonction, les entreprises peuvent passer à côté du jackpot, surtout à l'ère du mobile. Statistiques à l’appui et mises en scène dans une campagne mêlant internautes, informations et quotidien. 

 


Quoiqu’on en dise, les nouvelles technologies, l’IA, les robots… sont un sacré progrès. Et la bataille entre l’Homme -doué de pas moins de 10 intelligences rien qu’à lui tout seul- vs la machine -même learning ou autres capacités- n’a pas vraiment lieu d’être.

 

Car l’utilitaire connecté bien maîtrisé fait sens au quotidien. Ainsi tout internaute qui se respecte ne pourrait plus se passer des acquis et du potentiel délivrés par les datas et les « simples » clics ou autres touches intuitives... C’est ce que rappelle « Everything starts with A Search », campagne BtoB pour Google France co-signée par M&C Saactchi Gad et son agence digitale, FCINQ.

 

 

Comprendre les intentions des utilisateurs

 

Composée de 4 films et de 4 annonces diffusés sur les réseaux sociaux, en print et en événementiel, elle raconte des situations touchantes et amusantes dans la vie des internautes français en quête d’information sur le moteur de recherche. Mais ses véritables héroïnes sont des statistiques implacables qui témoignent du comportement confinant au réflexe des consommateurs pour se dépatouiller d’une question épineuse ou pas.

 

Mettant habilement en avant l’importance du Search notamment dans la compréhension des intentions des utilisateurs lors de leurs recherches, et la nécessaire réponse adaptée et (ré)actualisée et pourquoi pas créative des marques à celles-ci, particulièrement sur mobile, objet connecté de tous les instants. Au risque de passer à côté de développement commercial ou de bonne notoriété. On y apprend ainsi que 3 consommateurs sur 4 s’informent et s’inspirent sur la mode à l’aide de cet outil ou encore que les questions incluant « ouvert maintenant » ont été multipliées par 2 en 4 ans. Comme l’ouverture d’esprit ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR