AccueilCASE STUDYOUIGO CéLèBRE SON PREMIER LUSTRE EN « MEUUUHHSIQUE »

Ouigo célèbre son premier lustre en « meuuuhhsique »


Publié le 17/09/2018

Image actu

Pour fêter ses 5 ans, le service de TGV low cost laisse une de ses plus fidèles et improbables fans s’exprimer en chanson : Léontine la vache. Seule question : va-t-elle détrôner Marilyn dans le registre ?


Sur un brief anniversaire toujours compliqué de trouver le bon filon ou le petit truc un peu rigolo mais pas lourdingue et qui soit dans la tonalité de la marque pour marquer le coup auprès de son public. Pari relevé pour Rosapark, agence qui célèbre les 5 ans de Ouigo, le service de TGV low cost de a SNCF, dans une vidéo décomplexée, joyeuse et à la chute inattendue voire loufoque. S’imbriquant ainsi parfaitement dans l’univers de la marque et de sa promesse qui jouent sur la simplicité.

 

C’est ainsi que plutôt que de faire témoigner un échantillon de ses 26 millions de voyageurs, de tabler sur ses 25 destinations ou de valoriser son futur développement comme d’être au départ de Paris-Gare de Lyon dès décembre 2018, Ouigo met les pleins feux sur l’une de ses présumées fans, la vache Léontine. Digne représentante de toutes celles vues dans les prés par les voyageurs, son quotidien est aussi égayé par le passage de ces trains bleus ou roses qui lui font lever la tête. Alors pour célébrer dignement ce lustre, Léontine a bien voulu poussé des meuuuhh à qui mieux mieux pour enregistrer un album et interpréter de façon très personnelle et onirique le fameux air : « Joyeux anniversaire ». Un vrai feu d’artifice. Pourtant à son entrée en studio -était-ce le stress ou l’émotion ?- l’affaire n’était pas gagnée… mais c’était sans compter les dévoués ingénieurs du son…

 

 

26 millions de voyageurs et 25 destinations

 

Une fable moderne tout en délire qui permet à la marque de mettre en avant sa mission très sérieuse d’accessibilité au plus grand nombre et de créer de la connivence avec sa cible sans se prendre au sérieux. Et ainsi de se rendre inoubliable sur une image qui va au-delà de ses prix calculés au plus juste et qui ont permis à 60% de ses clients de choisir le train comme mode de transport et à 30% de simplement pouvoir voyager.

 

Réalisée par Moneymakers (production : Allso), et imaginée par Gilles Fichteberg et Jean-François Sacco (DC), Julien Perrard (CR) et Nicolas Hurez (DA), sa viralité repose aussi sur son dispositif média exclusivement numérique, mis en œuvre par Thibaut Thureau  (Social media strategist) et Alexandre Ribichesu (Planneur stratégique). Ainsi diffusé depuis le 14 septembre via le #Ouigo5ans en social sur les réseaux sociaux de la marque et en digital, le film est agrémenté d’une first view sur Twitter où les followers peuvent participer via un blind test musical à la tonalité forcément inédite puisque là encore Léontine a mis sa patte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR