AccueilCASE STUDYCOMMENT VAINCRE LA CHARGE MENTALE DE NOëL ?

Comment vaincre la charge mentale de Noël ?


Publié le 28/11/2017

Image actu

Comment émerger en période intense de communication et de consommation que représente Noël ? En optant pour le GIF, un format digital dont le ressort inspire autant les créatifs que les consommateurs. Démonstration avec King Jouet et Havas Paris.

 

Quand certaines marques jouent le conte et l’émotion pour une consommation responsable (Intermarché), l’humour et l’animation pour des points de vente incontournables (Manor), le coup de foudre pour mieux partager (Apple), l’humour noir pour rattraper le cadeau raté (Paypal, Joué Club), King Jouet exploite le stress et la charge mentale qui, immanquablement, submergent les parents à l’approche de Noël. Et comme il est hors de question d’en rajouter mais plutôt de dédramatiser pour s’imposer comme une évidence et créer de l’engagement, l’enseigne et son agence Havas Paris la jouent décalée et efficace avec une campagne digitale dont le ressort créatif repose sur le GIF.

 

 

Sortir de la prise de parole traditionnelle par le format

 

Un format court et apprécié par les internautes et mobinautes lui permettant d’émerger en cette période forte en prise de parole. « Dans cet océan de campagnes de Noël classiques à base de spots TV, radio ou catalogues…, King Jouet investit un format et une tonalité plus modernes pour parler de services », explique Arnaud Thizy à l’agence. Et qui a aussi l’avantage de mettre le spectateur dans l’ambiance en quelques secondes tout en présentant dans chacun des 4 spots (15’’ et 6’’), l’un des services de la marque : la e-résa pour retenir ses jouets en ligne et les récupérer en magasin sous 48h, les facilités de paiement (possibilité de différer les paiements en 2018), les conseillers spécialisés en magasin pour guider et accompagner les parents dans leur choix et le catalogue enrichi en jeux et activités pour faire patienter les enfants avant le D-Day. De quoi trouver LE jouet dans le temps imparti tout en tenant son budget, sans plus que ce soit un casse-tête. Diffusée sur des carrefours d’audience sociaux en novembre et en décembre (Facebook, YouTube TrueView et Bumper Ads) mais aussi en TV replay (TF1, 6Play, TMC, HD1, NRJ12, Chérie25…), la campagne s’adresse principalement aux parents de 25 à 49 ans. Mais vus les thèmes parfaitement choisis pour les 4 spots, elle va interpeller une cible bien plus large.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR