AccueilAUDACENE VOUS GêNEZ PAS, CARESSEZ DONC CES FESSES...

Ne vous gênez pas, caressez donc ces fesses...


Publié le 25/10/2018

Image actu

Et voilà une nouvelle fois le métro pris d’assaut par de l’affichage en relief. Cette fois, c’est une paire de fesses bien bombées que vous pourrez caresser pour tester la douceur du jean Soft Touch de Célio.

 

C’est une technique vieille comme la pub, que nous propose l’agence Isobar pour son nouveau client Célio. En effet, c’est en 1984 que Jay Conrad Levinson a utilisé pour la première fois l’expression « street marketing ». Ce publicitaire qui officia chez Leo Burnet à Londres puis chez JWT aux US, écrit alors un ouvrage, Guerrilla Marketing Excellence  où il édicte les cinquante règles d’or pour émerger lorsqu’on est un petit annonceur.

 

Contrer la communication de masse

 

En effet, il s’agissait à l’époque pour les petites marques sans moyens, de promouvoir leurs produits à moindre coût pour contrer la communication de masse des grandes multinationales. Cette communication alternative s’est vite étendue au métro, aux arrêts de bus, aux parcs, ou aux squares, où l’irruption d’étranges phénomènes provoque désormais émotions, réactions, étonnement, rires… Toutes sortes de produits ont éprouvé cette technique promotionnelle, McCain, Raider, mais également des ONG avec peu de moyens…

 

 

Toucher les fesses

 

Célio n’échappe pas à la règle en offrant la possibilité au quidam de toucher les fesses de ce très grand  derrière à portée de main.   Espérons, comme l’expliquait à l’époque Jay Conrad Levinson, que le buzz sera bon autour de cet événement qui se déroulera jusqu’au 30 octobre prochain sur le quai de la ligne 3 du métro Opéra. L’opération Célio sera relayée sur les réseaux sociaux facebook et Instagram, grâce aux nombreuses captations réalisées à la station Opéra. Notre bouche à oreille d’aujourd’hui, dirait Levinson.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exemples de street marketing passés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR