AccueilAUDACEFRANçAISE, TECH ET DéDIéE AUX POINTS DE VENTE, ELLE REMPLIT SES CAISSES POUR DéBARQUER AUX USA

Française, tech et dédiée aux points de vente, elle remplit ses caisses pour débarquer aux USA


Publié le 04/07/2018

Image actu

 

 

Yoobic, start-up made in France qui commercialise une solution IA de pilotage en temps réel des opérations en points de vente, vient de lever 21 millions d’euros pour poursuivre sa croissance à l’international.

 

 

Américains, préparez-vous… L’intelligence artificielle française s’apprête à traverser l’Atlantique. Yoobic a bouclé une seconde levée de fonds d’un montant de 25 millions de dollars (21 millions d’euros) auprès d’Insight Venture Partners et de Felix Capital, deux fonds d’investissements basés à New York et à Londres, afin de financer son développement à l’international et tout particulièrement aux Etats-Unis.

 

 

  Gagnant-gagnant

 

Fondée en 2014 par trois frères Centraliens, Fabrice, Gilles et Avi Haiat, cette start-up commercialise une solution de pilotage en temps réel des opérations en points de vente. Concrètement, cette application permet aux gérants et aux visiteurs des magasins de collecter des informations clés à partir d’une saisie de « data » simplifiée ou d’une photo prise avec une tablette ou un smartphone. Ces données sont ensuite transmises au siège du distributeur afin d’être analysées par un algorithme. Toutes les « anomalies » décelées sont communiquées aux destinataires prédéfinis dans le logiciel. En clair, le responsable du merchadising visuel d’une enseigne peut désormais, grâce à cet outil, vérifier que l’agencement des boutiques pour une opération exceptionnelle comme les soldes correspond bien à ses directives. D’un simple clic sur son ordinateur, il peut regarder les vitrines de chacun des points de vente où qu’il se trouve sur la planète et donner ses directives en écrivant quelques mots ou un faisant un petit dessin sur sa tablette. Avec Yoobic, les cadres des enseignes installés au siège peuvent ainsi s’assurer que leurs conseils sont bien suivis sur le terrain. L’application facilite aussi le travail des gérants qui n’ont plus à répondre aux questionnaires longs et souvent fastidieux qu’ils recevaient de leur maison-mère.

 

La toute jeune société française, qui compte près de 80 employés à Paris, Londres et Tel Aviv, propose aujourd’hui trois produits axés sur la conformité du Visuel Merchandising, sur l’exécution des opérations commerciales ainsi que sur les visites et les audits des points de vente. De nombreuses enseignes lui ont déjà fait confiance comme Etam, 1 2 3, Lacoste, Fnac, Monoprix, Naturalia, Leader Price, C&A, La Grande Récré, Jennyfer, Darty et The Kooples. En 2017, l’entreprise a enregistré une croissance de 140%. Fabrice Haiat ne divulgue pas son chiffre d’affaires mais il annonce vouloir doubler de taille l’année prochaine.

 

 

50% des clients quittent un magasin les mains vides

 

Sa toute nouvelle levée de fonds, qui suit celle plus modeste de novembre 2016 (4,6 millions d’euros), va lui permettre de recruter 100 personnes dans les douze prochains mois afin de se développer en Europe et en Asie mais aussi aux Etats-Unis. Fabrice Haiat va d'ailleurs bientôt quitter Londres pour emménager à New York.

 

Le succès de Yoobic s’explique. Une mauvaise exécution des instructions du siège concernant l’agencement des points de vente peut avoir un énorme impact sur les ventes. 76% des décisions d’achat sont prises par les consommateurs durant leur passage dans les boutiques. Mais 59% des magasins ne mettent pas en avant les mises en place prévues par leur enseigne. 80% des retailers ne sont pas satisfaits de l’exécution de leurs consignes dans les rayons. Conséquence : la moitié des consommateurs quittent le point de vente sans avoir acheté un seul article.

 

 

L’IA va révolutionner la planète distribution

 

Pour lutter contre ce problème, l’intelligence artificielle est souvent présentée comme une solution « miracle » qui permettra aux commerçants de se rapprocher de leurs clients en leur proposant les articles qui leur conviennent le mieux. Mystor-e aide ainsi les magasins à analyser l’âge, le sexe et la tenue des clients qui franchissent leurs portes afin de leur proposer des offres adaptées grâce à des écrans installés en boutique.

 

Pour simplifier l’expérience d’achat des particuliers, Slyce est capable d’identifier un vêtement photographié sur une personne ou dans un catalogue et de révéler dans quelle enseigne ou sur quel site il peut être acheté. Yoobic s’inscrit parfaitement dans cette tendance qui va révolutionner la planète de la distribution dans les prochaines années.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR