AccueilAUDACEDéPENSER PLUS POUR éCONOMISER PLUS…

Dépenser plus pour économiser plus…


Publié le 14/02/2019

Image actu

UntieNots souhaite accroître la fidélité et le panier moyen des consommateurs en magasin grâce à l’IA. Auchan en France et Carrefour en Belgique se sont déjà laissé séduire.

 

 

Dans ces temps de lutte contre le gaspillage et la surconsommation, UntieNots pourrait presque faire figure de provocateur. Chaque semaine, les Gilets Jaunes clament leur manque de moyens. Le nombre de travailleurs pauvres ne cesse d’augmenter et le surendettement est un écueil sur lequel s’échouent des milliers de familles. Cette start-up parisienne cherche pourtant à encourager les particuliers à dépenser plus durant leurs courses hebdomadaires.

 

Sa solution d’ultra personnalisation promotionnelle, baptisée Loyalty Challenge, a pour objectif d’accroître la fidélité et le panier moyen des consommateurs en magasin. Ses algorithmes d'Intelligence Artificielle exploitent toutes les données des cartes de fidélité, de géolocalisation et de navigation web des clients pour créer des campagnes de promotion ciblée en fonction des marqueurs d'affinités identifiés entre un acheteur et une marque. Fondée en 2015, UntieNots travaille déjà avec Auchan en France et Carrefour en Belgique. Cette jeune pousse parisienne est parvenue à combler un réel manque dans le retail.

 

 

Lutter contre les « effets d’aubaine »

 

« Avec mon associé Cédric Chéreau, nous avons accumulé près de quinze ans d’expérience dans le Retail Analytics et nous avons réalisé à quel point les datas pouvaient aider les distributeurs », souligne Zyed Jamoussi qui a travaillé chez emnos, Yves Rocher et PWC « Nous avons alors eu l’idée de profiter des nouvelles technologies qui commençaient à émerger pour révolutionner la fidélité dans le retail ». Les solutions qui existaient jusqu’alors n’étaient pas satisfaisantes pour les enseignes.

 

« Les promotions sont un gouffre financier pour les distributeurs et les marques », résume Zyed Jamoussi « 8 milliards d’euros sont dépensés chaque année dans ce secteur et 60% de ces opérations ne sont pas rentables. Les entreprises souffrent du « syndrome du prisonnier ». En clair, la situation actuelle n’est bonne pour personne mais le premier qui arrête de proposer des promos prend le bouillon. Nous souhaitions mettre fin à ce cercle vicieux en augmentant le trafic dans les magasins tout en réduisant les « effets d’aubaine », lorsque les consommateurs découvrent un rabais sur un produit qu’il avait l’intention d’acheter avant même d’aller au supermarché ».

 

 

Dépenser plus sur une marque donnée

 

Loyalty Challenge repose sur un mécanisme de gamification pour lancer, à chacun des clients, des défis ultra-personnalisés en fonction de ses goûts et affinités. Ces challenges consistent à dépenser sur plusieurs semaines un montant donné sur une marque donnée afin de gagner une récompense sous forme de cagnotte à dépenser dans l’enseigne.

 

« Nos algorithmes nous permettent ainsi de constater que vous avez une affinité particulière pour Barilla et que vous dépensez en moyenne sept euros par semaine pour acheter leurs produits », précise Zyed Jamoussi « Notre programme va alors vous proposer d’investir non plus cinq mais sept euros pour profiter d’une promotion de 20 ou 25%. C’est une nouvelle manière de faire de la fidélité dans les magasins. Avant vous accumuliez des points dès le premier euro dépensé mais les rabais étaient faibles et maintenant vous économisez plus si vous dépensez plus… ». Les distributeurs ont vite compris les avantages qu’ils pouvaient tirer de ce système.

 

 

Défis et gamification

 

« L’innovation étant au cœur de notre stratégie de fidélisation client, nous avons été particulièrement séduits par la solution Loyalty Challenges », résume Anne Benoit, Responsable CRM Auchan Retail France « Elle permet à Auchan de faire de la fidélisation one to one et de renforcer nos dispositifs basés sur l’ultra-personnalisation. Grâce à UntieNots, nous pouvons développer des propositions très impactantes pour nos clients et créer une expérience client unique ». Les fidèles de l’enseigne sont ainsi invités à se rendre sur la page web dédiée ou sur l’application MyAuchan pour choisir des défis qui correspondent à leurs goûts et à leurs historiques d’achat. Les défis se cumulent et permettent de gagner jusqu’à 50€ de cagnotte grâce à ses achats online et offline. Une fois les défis sélectionnés d’un simple clic, il lui suffit de présenter sa carte de fidélité en caisse. Aucun coupon ni ticket à scanner n’est nécessaire pour « jouer ». Après chaque achat, les compteurs des défis grimpent. Les consommateurs peuvent suivre à tout moment la progression de leurs challenges. Lorsque leurs objectifs sont atteints, ils reçoivent leur récompense en cashback. Testés avec succès en 2017 auprès de 150 000 clients, Auchan propose désormais ses « Défis Waaoh » à toutes les personnes qui possèdent sa carte de fidélité.

 

Depuis le 8 janvier, les fidèles de Carrefour Belgique peuvent, eux, participer aux « Challenges Bonus » qui sont spécialement sélectionnés pour eux en fonction de leurs goûts et de leurs historiques d’achat. Une fois ses défis choisis d’un simple clic, le client a pour mission de dépenser en une ou plusieurs transactions et sur plusieurs semaines un montant donné sur ses marques favorites afin d’accumuler des points sur son programme de fidélité. Après chaque achat, les compteurs des challenges grimpent et l’objectif est de franchir les trois paliers de récompense. « Ce dispositif promotionnel ludique et efficace (permet de) développer la fidélité (du client) et de renforcer notre relation avec lui, se félicite Olga Khoubaeva, Head of Customer Engagement chez Carrefour Belgique  « Le set-up de la solution a été facile pour nos équipes et a été réalisé en un temps record par les équipes d’UntieNots ». La célérité avec laquelle la start-up parisienne parvient à remplir ses contrats est une des clés de son succès. Le contrat avec ce distributeur a en effet été signé le 21 décembre et le « Challenges Bonus » a été proposé aux consommateurs dès le 8 janvier.

 

 

10 M€ de CA dans 3 ans

 

La jeune entreprise, qui compte parmi ses quinze salariés douze ingénieurs et développeurs, est très discrète dès qu’il s’agit de parler de chiffres. « Je peux juste dire que plusieurs centaines de milliers de clients ont déjà participé aux dispositifs mis en place chez Auchan et Carrefour et que nos opérations ont permis à ces enseignes de générer plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires », dévoile Zyed Jamoussi « En moyenne, les clients qui participent au Loyalty Challenge dépensent sept euros par semaine de plus qu’auparavant sur un panier moyen compris entre quatre-vingt et quatre-vingt dix euros ».

 

La PME s’apprête à signer des partenariats avec deux nouvelles enseignes dans les toutes prochaines semaines. « Nous pouvons travailler avec n’importe quelle enseigne, de la grande distribution aux spécialistes du B2B en passant par les chaînes spécialisée », vante Zyed Jamoussi. D’ici trois ans, elle compte tripler ses effectifs et afficher un chiffre d’affaires de dix millions d’euros. Ses dirigeants refusent toutefois de révéler leurs revenus actuels même s’ils affirment être déjà rentables. Dépenser plus pour leur faire gagner plus. Leur solution semble fonctionner…

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR