AccueilINNOVATIONSLE SMARTPHONE : CE SUPER ORDINATEUR TENTACULAIRE

Le smartphone : ce super ordinateur tentaculaire


Publié le 04/06/2015

Image actu

 

Avec la naissance de nouvelles formes de connections émotionnelles, les marques se rapprochent de leurs consommateurs pour avoir une relation plus personnelle avec eux. Une étude d'IPG Media Lab expose quatre tendances majeures pour les agences et les annonceurs.


Longtemps perçu comme second écran, le mobile joue du coude et s’empare à vitesse grand V du statut de premier écran chez la majorité des consommateurs connectés. Cette prise de pouvoir exige une adaptation par les marques de leurs expériences consommateurs. En février dernier, INfluencia analysait un rapport de l’Altimeter Group indiquant la marche à suivre. Notre société ultra connectée, qui finalement contente tout le monde tant que sa boulimie de données ne s’incruste pas trop dans notre vie privée, a même réussi à créer une nouvelle phobie bien à elle : l’absence de smartphone. La suprématie du téléphone intelligent est actée. La dernière étude prédictive d'IPG Media Lab, l'entité de veille technologique d'IPG Mediabrands, confirme son statut de plateforme centrale des usages numériques.

 

Intitulé En direct du futur, le carnet tendance "observe toutes les façons dont les technologies évoluent, quelles directions prennent les innovateurs et quelles sont les conséquences sur les interactions entre les marques et les consommateurs", explique Guillaume Théaudière, Directeur Business Intelligence chez Mediabrands. L'étude est basée sur un constat simple et frappant à la fois : " Nous sommes plus que jamais liés émotionnellement à notre smartphone. Ce lien va se renforcer avec l'essor des objets connectés et nous fait entrer dès aujourd’hui dans une nouvelle ère, celle de l’intimité numérique ", développe Guillaume Théaudière. Véritable jardin secret, le smartphone est devenu le témoin privilégié de notre existence. Les ados sont-ils prêts à laisser leurs parents jeter un œil à leurs photos ou messages privés, même pour gagner le voyage de leurs rêves ? Samsung et Leo Burnett ont tenté l’expérience en mars dernier, renforçant le rapport intime entre le citoyen connecté et son téléphone.

 

 

La technologie devient une source de plaisir

 

Plus de deux milliards de personnes se promènent aujourd'hui avec un super ordinateur dans la poche, rappelle IPG Media Lab. " La géolocalisation d’une personne, ce qu’elle fait et même son identité figurent dans ces appareils. Cette invasion de smartphones ouvre la porte à une série d’expériences médias et marketing intensément personnelles, démultipliant nos maisons, nos voitures et nos corps. Nous sommes aux prémisses d’une nouvelle ère, que nous appelons l’âge de l’intimité technologique : une ère où la vie des gens et leurs appareils mobiles sont étroitement liés ", analyse le cahier de tendances digitales. Il examine quatre tendances dont la prise de conscience est indispensable pour les agences et annonceurs.

 

Quelles sont-elles ? IPG Media Lab détaille. Primo, le fait que la technologie enfin efficace devient une source de plaisir et d'émotions, créant un attachement émotionnel à notre smartphone. Le postulat porte un nom : The Internet of thrills; secundo la capacité d'attention des internautes étant toujours plus courte, les marques et les agences doivent s'appuyer sur la data pour renforcer les critères de ciblage et la pertinence des messages à un instant T; tertio, pour ne pas rajouter à la surcharge d'informations et de notifications, les marques peuvent compter sur des interfaces simplifiées et l'identification de moments clés pour prendre la parole. Quarto, ces nouveaux défis réclament de l'audace et de l'expérimentation pour se prémunir contre le " fail ". Comment ? En se focalisant sur l'utilité des messages délivrés aux internautes.

 

 

La bonne personne, au bon moment, au bon endroit

 

" L'étude dégage deux conclusions fortes ", synthétise Guillaume Théaudière. Le smartphone est entré dans l'hyper intime et personnel. On voit désormais qu'il est possible de déverrouiller avec ses empreintes digitales, c'est un signe de la direction que prend le futur. Le même appareil sert de passerelle entre le monde digital et le quotidien réel. Ce mariage, c'est le futur. Les objets qui sont connectés sont tous de la vie au jour le jour. C'est excitant car cela offre des possibilités marketing nombreuses, comme les beacons. Tous ces capteurs et objets connectés rendent encore plus fluide et agréable la vie numérique.

 

"Du point de vue média, l'avantage de ce mariage numérique-physique c'est la data générée qui permet de mieux cibler et qui devient donc essentielle. La capacité d'attention du consommateur est de 8 secondes, la fenêtre de tir pour capter son celle-ci se rétrécit. Plus que jamais la pertinence est donc le mot clef. Il s'agit de toucher la bonne personne, au bon moment au bon endroit", conclut le Directeur Business Intelligence de Mediabrands

 

En direct du futur

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR