AccueilETUDESNESCAFé CRéATEUR DE LIEN ENTRE LES FRANçAIS ?

Nescafé créateur de lien entre les Français ?


Publié le 10/04/2013

Image actu

 

 

Aujourd’hui, avec le développement des réseaux sociaux émergent de vraies questions : la nature du lien social évolue-t-elle ? Quelle est la valeur des  relations amicales sur les réseaux sociaux ? Sont-elles renforcées ou édulcorées ? Peut-on réellement parler d'amitié au même sens que dans la vraie vie?

 

Pour répondre à ces questions de société, Nescafé a réalisé, avec l’IFOP, une étude sur l’évolution du lien social à l’heure des réseaux sociaux*. Et contrairement à une idée reçue, les Français, adeptes des réseaux sociaux, ne négligent pas pour autant les relations en face à face. Si 88% des personnes interrogées ayant un compte Facebook estiment qu'il est un outil d’entretien du contact, 63% admettent en effet que la qualité de la relation virtuelle n’est pas la même que dans le réel. 74% pensent que la qualité du lien social s’est dégradée ou amoindrie depuis 10 ans. 79% affirment qu’avoir beaucoup d’amis sur les réseaux sociaux n’est pas synonyme d’avoir « une vie bien remplie ». Et enfin, plus de 45% des utilisateurs Facebook n’ont jamais rencontré l’intégralité de leurs amis.

 

Dans leur grande majorité, les personnes interrogées identifient également les lieux « physiques », comme contribuant le plus au lien social : la famille (76%) et le travail (69%) figurent ainsi en tête des réponses, loin devant les réseaux sociaux (32%) qui pourtant sont utilisés largement.

 

 

Si les réseaux sociaux disparaissaient, il ne se passerait rien

 

En somme, même si l’importance des réseaux sociaux contribue indéniablement au développement du lien social, l’étude démontre que le nombre de contacts sur les réseaux sociaux n’a pas de rapport direct avec la richesse de la vie sociale dans la vraie vie.

 

Fort de ce constat, Nescafé a donné la parole à deux sociologues, Dominique Desjeux, anthropologue et professeur à la Sorbonne et Danielle Rapoport, psycho-sociologue spécialiste de l’univers de la consommation. Ils s’accordent pour reconnaître l’importance du phénomène des réseaux sociaux dans les relations entre les individus, dans le contexte socio-économique actuel. Tous deux notent que ces nouvelles formes de lien viennent compléter et enrichir les anciennes, plus traditionnelles, constituant toujours le cœur des relations sociales d’un individu. Dominique Desjeux,  constate que « Les réseaux sociaux "pré-numériques" en face-à-face, sont toujours bien vivants ». Danielle Rapoport renchérit : « les résultats de l’étude montrent bien les forces de la rencontre réelle ! ».

 

Parallèlement aux sociologues, Nescafé a recueilli également le témoignage de deux personnalités très actives sur les réseaux sociaux. David Abiker et Cyril Paglino apportent ainsi un regard complémentaire en partageant leur expérience qui mêle appétit pour les réseaux sociaux avec une certaine lucidité. David Abiker estime en effet que « Si les réseaux sociaux disparaissaient, il ne se passerait rien, rien de rien ».

 

 

Tout commence avec un Nescafé

 

Conscient de l’évolution des relations sociales, Nescafé, qui a toujours affirmé sa vocation de « créateur de lien entre les Français »  a décidé de lancer une expérience d’un nouveau genre, en proposant à Arnaud, un parfait inconnu d’aller à l’improviste, avec un café à la main, chez ses amis Facebook. Des amis qu’il n’avait pas vus depuis longtemps, certains qu’il connaissait à peine, d’autres qu’il pensait connaître et qu’il a redécouvert, sans compter d’anciens amours… Une expérience qui donne naissance à 30 rencontres et une campagne de communication avec une nouvelle signature « It all starts with a Nescafé », signée Publicis Conseil, que l’on peut découvrir cette semaine sur Youtube : Really-friends.com 

 

Pour télécharger l'étude IFOP et Nescafé :  nescafe_un_cafe_pour_se_reconnecter_090413.pdf

 

Alexandre Chomley

 

*Etude IFOP réalisée du 13 au 18 mars auprès d’un échantillon de 1 005 personnes, représentatif de la population française de plus de 15 ans (méthode des quotas).

 

 

Teaser

 

 

 

Alexandra. Mon fantasme Facebook. Really Friends? by Nescafé

 

 

 

Aurélie. Manifestement elle a un peu vrillé. Really Friends? by Nescafé

 

 

 

Edouard. Le plus swag de mes amis Facebook. Really Friends? by Nescafé


 

 

Margot. Elle vit au pays des meubles en kit. Really Friends? by Nescafé

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR