AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIALA VALISE PLEINE DE MAUX DE L'éPOQUE DE CATHERINE MALAVAL

La valise pleine de maux de l'époque de Catherine Malaval


Publié le 09/11/2020

Image actu

 

Mots-valises, glissements, oxymores ou figements. Les mots redéfinis par l'historienne Catherine Malaval, voyagent par deux,  se transforment, se neutralisent ou s’humanisent. C’est la force du langage... et des éléments de langage. A la chasse...

 

 

Attestation dérogatoire — En manque d’excuses? Ça se tente : «C’est l’histoire d’un fou qui promène en laisse une brosse à dents. Le gardien de l’asile l’interroge : comment va votre chien? Le fou : ce n’est pas mon chien, c’est une brosse à dents. Le gardien s’en va, un peu circonspect. Le fou : ah, ah, on l’a bien eu Médor !» Selon de dernières études hélas, la consommation française de psychotropes est en hausse.

 

Baby boomers — Nés après-guerre, ils avaient 20 ans en 1968. Les papy boomers (et les mamy boomers) sont la population fragile d’aujourd’hui. « Il est interdit d’interdire» fut leur étendard. Celui des Millennials, bientôt des Coronnials : Ok boomer ? On n’est pas sérieux quand on a 17 ans.

 

Biais de confirmation — Aveuglement apparemment cartésien. Très tendance.

 

Biens essentiels — Renommés biens de première nécessité, mais trop tard. Qu’est-ce que l’essentiel? Le non-essentiel nuit-il au bien commun? Peut-on tout classer? Les huiles essentielles sont-elles essentielles? Rendez-vous aux prochains oraux de l’ENA.

 

Bulles sociales — Un rien peut les faire éclater. Pour ou contre la vie comme à Center Parcs? Et paf. Pour ou contre le professeur Raoult, et paf. Pains au chocolat ou chocolatine? Crêpes ou galettes? Et paf, paf, paf.

 

Commerce de proximité —Parmi tous les urbains quittant les villes, combien de boulangers, de libraires, d’épiciers...60% des communes rurales recherchent des volontaires. Faites passer le message. On recrute à Sainte Marie la Mauderne.

 

 

Couvre-feu —Lointain parent médiéval de la mise sous cloche... Le mot a traversé les siècles, étouffant les rébellions et les résistances. Dans la mémoire collective, l’expression donne le bourdon.

 

Fente de timidité —Poétique : c’est le nom donné à la distanciation physique qui s’opère entre certains arbres à leurs cimes, un phénomène d’allélopathie dans le langage des botanistes. Du grec allêlôn, réciproque, et pathos, souffrance. On a tant à apprendre de la nature.

 

Forêts urbaines — Après les potagers et l’agriculture, les forêts. En plein cœur de Paris, pour lutter contre les «îlots de chaleur», la ville promet des forêts grandes comme des «petits bois». La nature urbaine rendrait-elle plus urbain? Comme les rondes populaires, les glissements de sens cachent bien leurs secrets... «Nous n’irons plus au bois, les lauriers sont coupés, la la la la la».

 

Jardins numériques —L’imagination des green-washers est absolument sans limite...

 

Lignes de désir — Dans le langage des urbanistes, ce sont ces raccourcis spontanément tracés par les piétons pour traverser une rue ou un parc. Même masqués, une autre façon de «voter avec ses pieds»!

 

Nuits d’hiver —longues.

 

Poignées de main —N’importe qui au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons serait donc relié à un chinois faisant ses courses sur un marché à Wuhan? Le principe sociologique est également appelé la théorie des six poignées de main. Voilà, tout s’explique. Check!

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR