AccueilINNOVATIONSUBER SE LA JOUE MéLOMANE POUR SURVIVRE à LA CRISE...

Uber se la joue mélomane pour survivre à la crise...


Publié le 24/09/2020

Image actu

 

 

La plateforme de VTC s’est associée avec l’English National Opera pour proposer à ses clients d’assister à un opéra en drive-in.

 

Chauffeur mélomane recommandé… Cette option n’existe pas encore sur la plateforme d’Uber mais il faudrait peut-être la créer dans un avenir proche. Car avouons-le, écouter un opéra quand on est allergique à l’art lyrique peut ressembler à une lente torture. Mais par le temps qui courent, une course ne se refuse pas… Le géant américain s’est associé avec l’English National Opera pour permettre aux fans de musique classique qui n’ont pas leur permis de conduire d’assister à une représentation de leur œuvre préférée en commandant une voiture avec chauffeur.

 

La VTCsommée de se réinventer pour survivre

 

Le confinement et la crise sanitaire ont porté un rude coup à la VTC et aux chauffeurs qui n’ont pas été épargnés par la mise sous cloche de notre pays. 96% des 3800 conducteurs interrogés dans un sondage réalisé par l'intersyndicale nationale VTC ont affirmé rencontrer actuellement des difficultés financières et 74% estiment avoir perdu plus de 80% de leur chiffre d'affaires entre les mois de mars et mai 2020 en comparaison à la même période en 2019.

 

 

Drive & Live

 

L’opération baptisée « Drive & Live » propose du 23 au 27 septembre dix représentations exceptionnelles de l’opéra en quatre actes La Bohème de Giacomo Puccini . Cette œuvre qui raconte l’histoire d’amour dramatique entre Mimi et Rodolfo a été mise en scène pour cette occasion par le jeune PJ Harris et sa durée a été raccourcie pour ne pas dépasser 1H45. L’amoureux de l’héroïne qui finit par mourir dans ses bras se transforme à un moment en livreur à vélo de Deliveroo avant un de ses chants . Une énorme tribune ressemblant à celle d’un groupe de rock en tournée a été assemblée sur les terres de l’Alexandra Palace, un bâtiment victorien situé au nord de Londres. Les amateurs qui ne souhaitent pas utiliser Uber peuvent venir avec leur propre véhicule après avoir payé leur ticket 101,50 livres (110 euros). Les cyclistes ne doivent pas débourser plus de 36.50 livres (40 euros) pour apprécier le célèbre air intitulé « Si mi chiamano Mimi » . Dans leur véhicule, les automobilistes peuvent ouvrir leurs fenêtres pour écouter la musique diffusée par d’énormes haut-parleurs ou utiliser leur radio afin de se connecter sur 87.7 FM. Entre deux morceaux joués par l’orchestre philarmonique, les spectateurs se font livrer à leur voiture des glaces, des boissons et des chocolats. Les personnes qui ont des problèmes de prostate peuvent aussi aller aux toilettes installées sur le parking s’ils portent un masque.

 

 

 Les initiatives se multiplient

 

Cette initiative est une nouvelle tentative d’Uber de redorer sa réputation et de faire oublier les critiques dont il est souvent la cible. Au mois de juin, le géant américain a signé un partenariat avec la solution en ligne Legalstart.fr pour aider ses conducteurs à gérer leurs documents juridiques et leurs formalités administratives . L’an dernier, la plateforme de VTC s’était associée avec Axa pour offrir aux chauffeurs une couverture santé et prévoyance . En 2015, Uber a lancé à Toronto au Canada une campagne qui proposait une course gratuite à toutes les personnes dont le taux d’alcoolémie était supérieur à celui autorisé par la loi. Ses rivaux ne sont pas en reste pour trouver des moyens originaux de faire parler d’eux. Marcel a ainsi installé en septembre dans Paris des oeuvres artistiques éco responsables et interactives sous forme de codes promos. Des installations au design épuré, de l’opéra… La VTC joue la carte culturelle pour séduire de nouveaux clients.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR