AccueilIMAGECRéATIVITé : LES MOINS DE 30 ANS EN ONT DANS LE VENTRE

Créativité : les moins de 30 ans en ont dans le ventre

IMAGE avec IMAGE

Publié le 17/10/2017

Image actu

Photographie, design, animation, typographie, architecture, réalisation… Loin de considérer la créativité en pub et en design comme une discipline qui vit sur ses lauriers, Young Guns 15, le concours international américain, sélectionne chaque année la crème de la crème des créatifs de moins de 30 ans. Et le moins que l’on puisse dire est que l’inspiration est au rendez-vous.

 

Figurez-vous un concours international et interdisciplinaire où un jury de 50 créatifs réputés sont chargés de sélectionner les 15 meilleurs créateurs de moins de 30 ans venant du monde entier. Il s’agit du Young Guns, une compétition organisée par The One Club for Creativity, une ONG à but non lucratif dédiée à la créativité en matière de publicité et de design.

 

Chaque année depuis 15 ans, l’association organise une compétition ultra sélective où les prétendants issus, cette année, de pas moins de 44 pays différents, s’affrontent portfolio contre portfolio pour gagner le trophée cubique emblématique ainsi qu’un tapis rouge pour entrer dans le milieu de la création. Des portfolios d’ailleurs bien différents les uns des autres puisque The One Club for Creativity ouvre l’inscription à tous les candidats de toutes les disciplines, qu’ils soient spécialisés dans l’illustration, le design graphique, la publicité, l’animation, le stylisme, la photographie, la typographie, la réalisation ou l’architecture... Néanmoins, parmi les finalistes figurent de nombreux

 

 

Nos coups de cœur

 

Parmi ces artistes/artisans de la pub, on apprécie particulièrement Joyce N. Ho dont les vidéos d’animation respirent l’onirisme et la légèreté. Une dédicace également à Raphael Genori dont les affiches et le lettrage sont subtils et impactants, nous rappelant le talent de Shepard Fairey, fondateur de Obey. Et enfin, une mention toute particulière à Dave & Gabe dont les installations interactives sortent des sentiers battus pour un rendu hors du commun.

 

 

Un processus de sélection extrêmement sélectif

 

Les lauréats qui auront su passer entre les mailles serrées de la finale -qui réunit encore plus de 80 prétendants- et prouver leur caractère avant-gardiste de jeunes créateurs seront récompensés le 16 novembre prochain. Un seul regret, la France est absente de ce dernier round alors qu'une bonne partie du globe est représentée avec des candidats venant des USA, Londres, Turquie, Tokyo, République Dominicaine, Stockholm, Oslo, Mexico, Allemagne, Afrique du Sud, Russie, Suisse, Toronto, Montréal. Conçu initialement par le studio créatif, RoAndCo, le trophée est chaque année réinterprété dans une nouvelle matière par un des jeunes gagnants de la session précédente. Michael O’Rourke, le directeur exécutif d’ADC (la plus ancienne remise de prix dans l’industrie du design et de la créativité) considère le prix Young Guns comme un grand honneur tout en annonçant un bon millésime 2017 : « le nombre record d’inscriptions cette année, couplé au calibre des portfolios et à leur diversité, rend le concours particulièrement difficile à gagner ».

 

Quant à la soirée de remise de prix, elle aura lieu au Highline Stages à New York et sera animée par le designer, James Victore, lui-même champion des Young Guns lors de la première édition de 1996 et vainqueur de nombreux prix comme celui de meilleur designer en 2007 à Mexico.

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR