Accueil#FRENCHINCHINA#FREDINCHINA : " L'ALERTE ENLèVEMENT " VERSION CHINOISE CORNAQUéE PAR UNE MARQUE...

#FredInChina : " L'alerte enlèvement " version chinoise cornaquée par une marque...


Publié le 30/11/2015

Image actu

Comprendre l’Empire du Milieu n’est pas chose aisée pour les Occidentaux… Frédéric Raillard, le co-fondateur de FF GROUP analyse chaque semaine pour BFM Business et INfluencia le premier marché du monde à travers cette chronique social media inédite. Depuis plus d’un an Fred décrypte cette Chine ultra-connectée qui compte près de 800 millions de netizens en partageant ce qu’il a vu, lu et entendu sur Weibo, WeChat, Huaban, Youku. INfluencia est partenaire de cette aventure...

 

 

 

HotTopic : les Chinois seraient-ils indifférents ?

 

“Mais qui va m’aider à descendre de l’avion ?”. C’est l’histoire vraie et dramatique d’un homme à bord d’un vol sur China Southern Airlines, mais qui, 5 minutes après le décollage, est pris de terribles maux de ventre. Ceux-ci ne cesseront pas de tout le vol, se transformant même en douleurs épouvantables. Pourtant à l’atterrissage, ni le personnel de bord ni les ambulanciers ne s’accordent pour aider à le débarquer. Car aucun d’eux ne veut être déclaré responsable s’il lui arrivait un incident, lors de son évacuation de l’appareil. Le blocage est tel qu’il lui aura fallu attendre 50 minutes supplémentaires avant que la porte de l’avion ne s’ouvre. Une situation d’autant plus dramatique qu’elle se répète souvent. Elle n’est pas sans rappeler l’initiative d’Alipay qui a lancé une assurance pour couvrir quiconque aidant une personne âgée à se relever quand elle tombe.

 

Finalement l’homme souffrant d’une grave occlusion intestinale, sera débarqué, emmené à l’hôpital et soigné. Mais il est journaliste et bien sûr il a raconté sa mésaventure dans un long article publié sur Weibo. Et qui aussitôt a passionné ses concitoyens conscients que cette paranoïa et cette peur d’être attaqué en justice par la victime lorsqu’on l’aide, débouchent sur une indifférence néfaste. Tout en constituant un des problèmes majeurs de la société chinoise. Une prise de parole à la suite de laquelle, l’hôpital et la compagnie aérienne se sont excusés, et donc salutaire. D’ailleurs, l’homme a bien précisé qu’il n’avait pas agit ainsi pour de l’argent mais bien pour faire prendre conscience de ce fléau et aider à changer les mentalités. Affaire à suivre. A voir ici.

 

 

 

 

HotBrand : L'alerte enlevèvement version chinoise cornaquée par une marque...

 

WeChat est décidément le champion en Chine. Cette fois-ci grâce à son application CCSER, dédiée à la protection des enfants et à la prévention des enlèvements. Un sujet très grave et récurrent en Chine, d’autant que jusqu’il y a un mois, les familles chinoises ne pouvaient être composées que d’un seul enfant. C’était sans compter avec WeChat qui a créé une application pour résoudre ces questions d’enlèvements et retrouver les enfants. D’une utilisation très simple, il suffit de se connecter sur le compte officiel WeChat de CCSER, pour enregistrer toutes les informations de son enfant (photos, contact en cas de disparition, taille, âge…). Puis, en cas de disparition d’actionner le bouton rouge entouré de cercles verts. Permettant à l'application de lancer aussitôt une alerte sur tous les comptes de WeChat à partir du mobile, et aux gens à proximité d’agir immédiatement pour aider à rechercher l’enfant. Un système d’intervention rapide et génial quand on sait qu’en cas de kidnapping, l’essentiel est la réactivité des premières heures pour retrouver l’enfant.

 

De plus, résoudre les grands problèmes de société grâce au digital entre dans la stratégie de Tencent. Qui ainsi fait du corporate et communique dessus. Ce qui est hyper respecté et admiré en Chine. Et là, encore une fois, le groupe récolte un vrai succès avec des commentaires absolument enthousiastes et une explosion des serveurs avec 830 000 inscriptions. Car à travers cette initiative, les Chinois voient enfin un acteur de la BAT War qui ne pense pas qu’à l’argent mais aussi à la communauté. A voir ici.

 

 

 

 

HotPost : en faisant le bonheur de ses concitoyens Tu Hao construit une communauté vitesse V

 

Pas plus chinois et joueur que Tu Hao. Tu pour la Terre. Hao pour riche, bon. C’est donc un peu péjoratif au départ, car cela signifie “nouveau riche”. Mais ce terme qui concerne les gens ayant réussi et devenus riches ne se traduit de plus en plus que par “riche”. C’est aussi le nom d’un compte d’un KOL sur Sina Weibo. Sa photo de profil est une carte de crédit accompagnée d’une description assez surprenante : “Malgré ma richesse je ne suis pas heureux”. Personne ne sait de qui il s'agit mais il s’est encore démarqué dernièrement avec avec un post affichant une certaine tristesse et affirmant qu’il allait faire des cadeaux à des inconnus dans la soirée. Ajoutant même : “Dites-moi ce qui vous ferez plaisir dans les limites d’un budget de 1000 RMB”. Les gens ont aussitôt envoyé leur commentaire indiquant leur souhait. Puis après en avoir sélectionné un certain nombre, l’inconnu comme promis leur a offert la somme en utilisant le transfert Alipay.

 

Permettant au compte mystérieux de totaliser déjà 539 000 followers. Personne ne sait qui est à la manœuvre ni si c’est une marque qui a trouvé une astuce pour se construire un compte et une communauté à bon compte. Mais c'est malin, car d’une part c’est complètement typique de ce qui se passe sur les réseaux sociaux en Chine. Et d’autre part, ça marche, car tout le monde est heureux. A voir ici.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR