AccueilAUDACEVOUS ALLEZ VOUS SOUVENIR DE CETTE PUB

Vous allez vous souvenir de cette pub


Publié le 20/11/2017

Image actu

Comment inciter les consommateurs à boire du lait d'avoine pour protéger leur santé et la planète, sans être sentencieux et ennuyeuse ? Réponse avec Oatly et ses prises de paroles qui ne se lassent pas de jouer les coups medias sur le terrain pour mieux rebondir sur les réseaux sociaux. 


Packagings, vidéos, T shirts, festivals, peintures murales, réseaux sociaux… pas un support terrain ou événementiel qui n’échappe à Oatly, dont l’empreinte communicationnelle est d’entrer en contact avec les buveurs de lait d’avoine acquis ou non, vegan ou non par la connivence (voir ci-dessous). Son dernier coup media en est encore la démonstration à l’aide de 4 affiches toutes différentes mais dont les textes, écrits en gros caractères sur fond noir -comme à son habitude- se renvoient la politesse de l’une à l’autre. Avec trois effets vertueux : jouer habilement de l’effet de répétition grâce à un contenu insistant mais au ton désinvolte et assumé, ensuite mettre plein feux sur le produit bien que relégué en bas de l’affiche, enfin tabler sur le reflexe maintenant presque naturel de n’importe quel passant qui, capté par ce jeu qui l’emmène d’annonce en annonce, va les prendre en photo et les partager sur les réseaux sociaux, comme ce follower amusé (voir ci-dessous). Permettant à cette prise de parole simplissime et qui ne se prend pas au sérieux de dépasser sa zone d’affichage tout en entamant le dialogue avec les internautes qui n’ont pas vu la campagne in situ, sur ses propres canaux : YouTube, Facebook, Instagram, Twitter.

 

 

Les 4 affiches parlent l'une de l'autre et jouent la connivence

 

Fabricante et distributrice de diverses boissons au lait d’avoine et créée fin des années 1990 selon les recherches de Lund University, cette entreprise suédoise indépendante milite « pour une consommation dans la joie, saine et responsable afin d’épargner la planète ». D’où une communication décalée, parfois très ajustée (comme celle qui s’adressait aux baristas lors du London Coffee Festival) et pédagogique comme avec ses vidéos pleines d’humour intitulées « Wow no cow ». L’une d’elle évoque même les gaz émis par les vaches. Mais pas sentencieuse et qui vise, avec sa signature « We are the post milk generation », toutes les cibles y compris les séniors. Une démarche informative sur les valeurs de ses produits, militante et sympathique, rendant la marque utile et bienveillante. Donnant du grain à moudre à l’industrie laitière de son pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR