AccueilINNOVATIONSL'INNOVATION INGéNIEUSE : FAIRE PLUS AVEC MOINS

L'innovation ingénieuse : faire plus avec moins


Publié le 13/11/2013

Image actu

 

 

 

Terme hindi que l'on peut traduire par « débrouillardise » ou « ingéniosité », le mot « Jugaad » s'exprime plus largement au travers d’une vision du monde. Une manière de penser la difficulté comme un défi, le manque de moyens comme une opportunité d'ériger l'audace à l'état d'Art. Le « Jugaad » désigne cette innovation des environnements difficiles. Que ce soit dans des économies émergentes bien sûr, où le manque de moyens a créé le terrain propice à son émergence, mais également dans nos économies déclinantes où le « toujours plus » (plus couteux, plus sophistiqué...) commence à montrer ses limites. Le Jugaad c'est donc le retour en force de notre bon vieux Système D, célébré par son théoricien, le franco-indien Navi Radjou, dans un livre « L'innovation Jugaad » (ed. Diateino) dont l'édition française est préfacée par Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan.

 

Cette innovation « frugale » propose de faire « plus avec moins » en utilisant des astuces, de la créativité et en réduisant drastiquement les moyens nécessaires à la production. De nombreux exemples viennent d'Inde, comme celui de Kanak Das, intouchable et illettré vivant dans une région montagneuse aux routes truffées de bosses et de creux. L'ingénieux a développé un mécanisme permettant à son vélo de profiter des chocs créés par la route pour générer de l'énergie sur son vélo. Un vélo qui tire ainsi pleinement parti des contraintes de la route et équipe aujourd'hui les habitants de sa région.

 

 

 

 

Le vélo Jugaad de Kandar Das

 

Aux Philippines, Illac Diaz est l'inventeur de la bouteille « A Liter of Light » : une bouteille d'eau recyclée qui devient une lampe en réfractant la lumière solaire grâce à de l'eau et un peu de colle. Elle équipe aujourd'hui 2 millions de foyers Philippins dans les bidonvilles du pays !

 

Au Kenya, des entrepreneurs ont créé un vélo qui recharge votre portable pendant que vous pédalez... d'autres ont lancé un système permettant de faire des achats, d'épargner ou de transférer de l'argent par SMS. Une véritable innovation frugale dans un pays où moins de 50% de la population est bancarisée mais 90% possède un téléphone portable !

 

 

 

 

Et chez nous alors ? La « frugalité » et l'agilité se manifestent aussi à travers les FabLab, les systèmes éducatifs alternatifs, les sites de crowdfunding et de crowdsourcing et chez les Growth Hackers. Mais aussi dans les grandes entreprises à l'image du TGV Lab de la SNCF ou de produits comme la Logan de Dacia. Carlos Ghosn est d'ailleurs l'inventeur de « l'ingénierie frugale » et n'hésite plus à envoyer ses collaborateurs dans le Sud de l'Inde pour mêler l'esprit Jugaad de Chenai aux expertises de gestion et de technique de la firme française.

 

A l'heure où la morosité prend le dessus, l'innovation Jugaad nous invite à repenser positivement nos économies et à voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Une révolution culturelle qui repose sur la motivation, l'engagement, l'espoir et l'optimisme que nous serions bien mal avisés de ne pas prendre en marche.

 

Virgile Brodziak, Planneur Stratégique chez Publicis Conseil, @virgile_b

 

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR