AccueilIN AFRICAL’AUDACE, COMPOSANTE ESSENTIELLE DE LA CRéATION AFRICAINE

L’audace, composante essentielle de la création africaine


Publié le 14/03/2018

Image actu

Les 3 et 4 mai prochains se dérouleront à Marrakech, L’African Cristal Festival 2018. A la fois lieu de débats et de consécration des meilleures créations publicitaires africaines, le thème de cette année est, vous l’aurez deviné, l’audace…

 

Plus qu’un trait de caractère, une manière d’appréhender l’entrepreneuriat. Voila ce qui motive le Cristal Events à organiser l’African Cristal Festival sous le signe de l’audace. Dans une société parfois beaucoup trop figée dans ses propres habitudes et ses cadres instituants, l’audace semble être le remède adéquat pour rebattre les cartes. Une certaine prise de risque mêlée à un désir de faire bouger les lignes, casser les codes pour in fine se forger un esprit critique et réaliser des projets innovants. De là, à en faire un des leviers de la croissance économique de demain ? « Assurément », répond Christian Cappe, fondateur du Cristal Festival « L’Afrique est déjà audacieuse et elle mérite des événements qui mettent en avant cette énergie créative et innovante. C’est surtout, au-delà d’être le continent de demain, une région du monde qui va imposer une influence qu’elle soit économique ou culturelle et c’est ça qui est intéressant dans la période actuelle ».

 

 

Un festival avec une double identité

 

Le festival se déroulera en deux parties. D'abord, un cycle de conférences et de débats qui permettront aux participants d’affiner leur connaissance et d’échanger sur l’industrie numérique et créative. Mais aussi de mieux appréhender l’avenir d’un secteur économique, que représente la communication en pleine explosion. Avec des intervenants venant d’horizons extrêmement variés de Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, en passant par Youssou N’Dour, chanteur, compositeur émérite sénégalais, jusqu’à Didier Drogba, star mondiale du football.

 

Puis, le festival récompensera le meilleur des créations publicitaires créées et diffusées sur le continent africain quel que soit le support. L’opportunité pour les publicitaires chevronnés de se frotter à un jury de créatifs régionaux et internationaux reconnus. Mais également, la chance pour eux de remporter un Cristal, prix reconnu dans les rankings locaux et internationaux.

 

 

 

Sudan, le coup de coeur de l’édition 2017

 

L’édition précédente du festival avait notamment vu couronner une campagne réalisée par l’agence, Ogilvy & Mather Africa, pour Ol Pejeta Conservancy, une réserve naturelle kenyane. Celle-ci mettait en scène Sudan, le dernier rhinocéros blanc du nord au monde. Afin de trouver une partenaire à ce mâle solitaire, l’agence avait choisi de faire preuve d’humour en lui créant sa propre page Tinder. Le succès de l’opération fut immédiat et l’information du « dernier rhinocéros vivant qui cherche l’amour sur internet » fut reprise au quatre coins du monde. Une belle manière d’humaniser une cause en faisant preuve de beaucoup de créativité… et d’audace, bien évidemment. Qui sera le digne héritier de Sudan et le chouchou du jury 2018 ? Réponse le 4 mai prochain. 

 

Pour participer à l'African Cristal Festival, c'est par ici.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR