AccueilAUDACEMIGRANTS OU SPORTIFS, à CHACUN SA VICTOIRE

Migrants ou sportifs, à chacun sa victoire


Publié le 14/09/2017

Image actu

Les JO 2024 attribués à La France, une aubaine médiatique pour La Cimade qui souhaite faire passer un message simple : « Vivre est une victoire ». Car pendant ce temps, des hommes et des femmes luttent quotidiennement pour leur survie...

 

Avec l’attribution des JO à Paris en 2024, vous allez en manger de la campagne sur fond de dépassement de soi, de volonté, de courage, de doute… avec bien sûr de belles images au ralenti et quelques gouttes de sueur. BETC ou encore Toyota, avec The&Partnership, ont déjà ouvert le feu et le sérail ne devrait pas tarder à leur emboîter le pas. Un effet d’annonce dont souhaite profiter l’association, La Cimade avec un dispositif imaginé par l’agence Josiane et intitulé « Vivre est une victoire ». Le principe ? Continuer à interpeller l’opinion publique avec un parallèle entre sportifs et migrants. Les deux, en effet, ont besoin d’aller au bout d’eux mêmes même si leurs problématiques et leurs enjeux sont forcément différentes. Pour les uns : briller, pour les autres : survivre.

 

Un procédé qui flirte avec l'opportunisme mais qui a le mérite de s’inspirer du modèle du photojournalisme pour raconter ces combats et qui pourrait trouver un certain écho, en particulier chez les millennials. Selon un rapport du cabinet Nielsen, 75% d’entre eux font des donations à des associations et 57% consacrent une partie de leur temps au bénévolat. Ils sont également très sensibles à l’engagement des entreprises pour aider la société dans son ensemble. Avec trois spots (nager, sauter, courir), de l’affichage, un site dédié et une présence en télé et sur les réseaux sociaux, il reste encore 7 ans à l’association pour entretenir la flamme et voir ces hommes et ces femmes briller en compétition cette fois, comme ce fut le cas à Rio en 2016 avec une équipe de réfugiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR