AccueilLOCALRALPH LAUREN « LIFESTYLé » JUSQUE DANS SON BAR

Ralph Lauren « lifestylé » jusque dans son bar


Publié le 19/10/2015

Image actu

 

A quelques encablures de son nouveau flagship new-yorkais, Ralph Lauren a ouvert son Polo Bar. Select et raffiné, il est le cadre parfait pour vivre dans son intégralité l’expérience de la marque. Décryptage par Daniel Bô.

 

Conquérir les marchés de la mode et du luxe, ne lui suffisait pas. Ralph Lauren ouvre son Polo Bar à l’angle de la mythique 5e avenue et de la 55e. Avec sur sa façade, son nom imprimé en lettres d’or, qui fait référence à la pièce maîtresse qui contribua au succès de ses collections : le polo.

 

 

 

 

Des matériaux nobles et une atmosphère élégante

 

 

A l’entrée, rideau bleu nuit et bois sombre créent d’emblée une atmosphère intimiste et élégante.

 

 

 

 

Un décor boisé et feutré qui se marie à l’or et au cuir, d’autres matières nobles et précieuses aussi utilisées dans les boutiques.

 

 

 

 

Conçu comme un lieu de passage, le bar est exclusivement réservé aux clients qui ont retenu une table et qui voudraient consommer un cocktail. En bas de l’escalier, le restaurant se pare encore de boiseries et de lampes classiques et intemporelles.

 

 

 

 

Les codes de la marque à l’honneur

 

Comme Lacoste, Tommy Hilfiger, ou Fred Perry, Ralph Lauren est une marque emblématique de la mode sportswear. Un univers qui habille les murs du restaurant, à travers de multiples éléments de décor empruntés aux sports, et principalement au polo.

 

 

 

 

Tout comme à travers des représentations du cheval, l’autre emblème de la marque.

 

 

 

 

Quant au joueur de polo, logo de la marque, il donne son nom à certains plats, et passe même parfois en personne entre les tables.

 

 

Du bar au club privé

 

Côté gastronomie, comme pour les modèles et accessoires, des valeurs sûres, raffinées, traditionnelles et de qualité. La viande provenant, par exemple, directement du ranch de Ralph Lauren.

 

 

 

 

Le service est effectué par du personnel en uniforme d’un blanc immaculé, agrémenté d’une cravate qui rappelle la couleur des coussins des banquettes. Du New York Times aux avis Tripadvisor, les clients témoignent de la rigueur et de l’impeccabilité du service, dignes d’un restaurant étoilé.

 

 

 

 

En effet, sous des dehors de simplicité, le lieu reste réservé à une élite. Et il a beau s’appeler bar, il n’adopte aucun des codes du genre. Ouvert à la suite du succès des deux autres restaurants Ralph Lauren, à Paris et à Chicago, on ne peut y entrer que sur réservation. Sa sélectivité l’apparente ainsi plutôt au club privé où l’entre soi mondain est privilégié. Une sélectivité qui ne manque pas d’attirer les clients huppés et de renforcer le positionnement luxueux de la marque.

 

 

 

 

Cette dernière devenue célèbre, suite au film Gatsby Le Magnifique dont elle avait fourni les costumes, n’incarne pas seulement un style vestimentaire, mais bien un style de vie à part entière; celui des milieux de l’upper class de la côte Est des Etats-Unis. Ce sont ces privilégiés issus des grandes écoles américaines qui popularisèrent le fameux style preppie dont Ralph Lauren est un des ambassadeurs.

 

 

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR