AccueilLOCALLE CONCEPT STORE AU NATUREL D’YVES ROCHER

Le concept store au naturel d’Yves Rocher


Publié le 18/11/2015

Image actu

 

La cosmétique naturelle est le parti pris du concept store parisien de Yves Rocher. Un lieu où affirmer son attachement à la nature et ses compétences scientifiques. Décryptage par Daniel Bô. 


Ouvert en novembre 2014, le premier concept store de Yves Rocher occupe 450m² sur trois étages au cœur de Paris, exactement là où était installée sa toute première boutique.

 

 

La pédagogie au service de la cosmétique naturelle

 

Son immense façade transparente surplombée de verdure souligne immédiatement l’importance de la dimension végétale et éco-friendly de ses produits. Des fresques végétales réalisées par Patrick Blanc, spécialiste de la théâtralisation du végétal pour la marque. Tandis que le blanc et le vert, ses couleurs identitaires symbolisant la pureté et la naturalité, sont à l’honneur.

 

Le rez-de-chaussée est consacré à la cosmétique. Et là encore, le contraste entre les étals de cosmétique classique et la végétation luxuriante qui les surplombent, incarne bien la volonté de faire cohabiter nature et modernité.

 

 

 

 

Le végétal n’est pas uniquement un ingrédient cosmétique, il est avant tout un mode de vie équilibré. C’est pourquoi un bar à jus frais propose à la dégustation smoothies et jus végétaux bios. En parallèle, les conseillers font découvrir les vertus des végétaux aux clients pendant qu’ils se détendent.

 

 

 

 

Au premier étage, un planisphère connecté à des tablettes donne accès à l'information sur la provenance des produits. Un excellent moyen de mettre en valeur la transparence prônée par la marque, et de prouver que ses labels sont mérités.

 

 

 

 

 

Un espace expérientiel

 

Si le sous-sol est dédié au spa beauté propice à la détente, le deuxième étage est consacré aux soins du corps et au bien-être. Gels douches, shampooings et masques sont disposés sous un éclairage qui fait écho aux couleurs vives.

 

 

 

 

Des canapés verts et blancs disposés dans les renfoncements du mur sont une invitation appréciable à prendre son temps. Les murs sont égayés de citations qui rappellent les engagements d’Yves Rocher : offrir des produits entièrement naturels et de qualité.

 

 

 

 

L’autre côté de la pièce est dédié aux tests des produits disposés sur un présentoir qui ressemble à une petite salle de bain, avec miroir et lavabo. Favorisant ainsi l’utilisation et la découverte des produits, et répondant aussi à l’objectif qui est de rendre accessible au plus grand nombre la cosmétique naturelle.

 

 

 

 

Puis, grâce à un orgue à parfums très élégant, on peut découvrir l’odeur des fragrances directement dans les tubes, sans avoir à vaporiser le parfum. Au centre de l’orgue, les matières premières les plus utilisées sont présentées à l’état brut.

 

 

 

 

Le laboratoire de la cosmétique végétale

 

A l’instar de son Botanical Lab ouvert à Boulogne-Billancourt, dans chacun des espaces des codes visuels empruntés au monde scientifique s’ajoutent aux références naturelles. Yves Rocher se targue en effet d’avoir une approche scientifique de la Nature : chaque innovation en cosmétique végétale s’accompagne d’un dossier scientifique, et la notion d’ « assimilation » des produits a été mise au centre de sa communication.

 

 

 

 

Le design de l’espace code de manière sous-jacente l’univers du laboratoire : murs et sols blancs, au design épuré, éclairage à LEDs, lavabo qui pourrait autant évoquer une paillasse de laboratoire qu’un évier de salle de bain. Enfin, le parcours en magasin est animé par de nombreuses tablettes interactives en libre utilisation pour consulter l’état des stocks ou l’origine des produits proposé à l’achat. L’enseigne apporte ainsi une nouvelle preuve de son attachement à la modernité, au progrès technique et la digitalisation,

 

 

 

 

Un espace très réussi et une expérience complète et particulièrement interactive qui donnent chair à son concept clef : juxtaposition de la naturalité de ses ingrédients et de la scientificité de ses savoir-faire, la « cosmétique végétale ».

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR