Tendances

Le Manifesto: James Bort écrit le "roman photo" d'Yves Saint Laurent

Publié le 19 novembre 2012
Le Manifesto: James Bort écrit le "roman photo" d'Yves Saint Laurent

Une maison de luxe qui donne une liberté créative totale à un artiste dans le cadre du lancement de l’un de ses produits, ce n’est pas fréquent : Yves Saint Laurent fait honneur à son amour de la transgression et fait confiance au talent et au culot du photographe James Bort pour créer un univers original autour de la dernière fragrance de la marque, Manifesto. Rencontre exclusive avec INfluencia...

 

 

La maison Yves Saint Laurent a fait appel aux talents de James Bort, photographe renommé, et lui a donné carte blanche pour la réalisation d’un film dans le cadre du lancement de sa dernière fragrance Manifesto. Une seule consigne : casser le schéma de la publicité web traditionnelle en offrant un spectacle original et créatif au public en complément du spot TV officiel du parfum.

 

"Ce film est un petit conte sans morale, qui parle d'art et de désir avec pour décors les villes de Paris et New York. C'est aussi le manifeste d'une femme, la femme Yves Saint Laurent que j’imagine éperdument amoureuse de liberté et de création", précise l’artiste pour décrire ce "roman-photo", par lequel il rend hommage au style du photographe Chris Marker, décédé en juillet dernier.

 

 

 

 

Incarnée par Sarah Seewer, la femme YSL vue par James Bort est une femme "complexe" par excellence, une image en totale cohérence avec l’identité de la marque, qui n’a apporté aucune retouche à la création. L’œuvre prend donc la forme d’un roman photo retraçant les émois d’une personne multi-facettes, perdue entre deux villes, avide de création artistique, à la fois éprise de liberté mais soumise à ses désirs.

 

Un film qui se recentre sur la voix, l’histoire, l'image et rien de plus : pas de musique, juste la profondeur d’une voix qui se raconte dans toute la complexité de l’esprit d’une femme. Une mise en scène qui donne de l’épaisseur, de l’intelligence et de la personnalité au personnage principal, en rupture avec l’image un peu superficielle d’un spot traditionnel, dans lequel l’égérie se contente d’être belle, sûre d’elle et désirable. Dans le Manifesto de James Bort, la jeune femme libère sa pensée, et en acquiert plus de consistance.

 

 

 

 

« Les marques s’accordent beaucoup plus de liberté sur le digital, mais il faut que la création génère du trafic pour que les internautes fassent la démarche de venir visualiser, et partager », constate James Bort pour INfluencia. « C’est pourquoi il me fallait mettre en lumière, par une création originale qui sorte de la démarche publicitaire classique, une pensée féminine plus complexe et plus humaine de désir, d’amour de l'’art et de la création ». Des sujets qui transportent les publics, et dans lesquels ils peuvent se reconnaître.

 

Ce projet créatif est également le témoignage d’un phénomène qui prend de l’ampleur chez les marques, et particulièrement dans le secteur du luxe : elles font confiance aux artistes,  jouent avec leurs inspirations, se livrent à leurs publics, cassent les codes… YSL, Lanvin et Jean-Paul Gaultier notamment sont des emblèmes de cette libération artistique dans le luxe.

 

Lucie Freulon

Spot TV officiel "Manifesto" YSL

 

 



TAGS : Manifesto / YSL / France





VOUS POURRIEZ AIMER :

Cocktail explosif
Le secret de Nina Ricci
La Revue N°2 : A quand un programme Louis Vuitton pour la France ?
Les projections digitales nous entraînent-elles vers un "schizomorphisme" ?




PAS ENCORE MEMBRE ?

Rejoignez-nous et recevez chaque semaine le meilleur d'INFLUENCIA.
C'est rapide et gratuit !





TV INFLUENCIA
BLOG INFLUENCIA

Quand Luc Besson ré-invente la façon
>>>


Le Sultanat d'Oman commence sa promotion
>>>


C&A est on the move
>>>







Réalisation : Agence internet : Novius Paris