AccueilTENDANCESÉDITION : HARLEQUIN SE FAIT DéSIRER SUR LES RéSEAUX SOCIAUX

Édition : Harlequin se fait désirer sur les réseaux sociaux


Publié le 23/08/2015

Image actu

Gagner des cadeaux simplement en achetant un livre puis en le commentant sur la Toile ? Sur le papier le principe de la campagne My Rewards de l’éditeur Harlequin est simple. Il est pourtant unique.

 

Non, le papier n’est pas mort, INfluencia ne cesse depuis deux ans de démontrer sa complémentarité historique avec le numérique. Dans le même temps nous répétons également que oui, le papier doit se réinventer pour s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs. Leur rapport avec le journal et le livre n’est plus le même, la presse et les éditeurs sont forcés de l’accepter, sans non plus jouer à la Bridget Jones désemparée. Quand une librairie polonaise propose les premiers chapitres de ses livres gratuitement sur Instagram, le message laisse filtrer en filigrane une certaine désespérance. Pour fidéliser le consommateur, il existe des campagnes moins pernicieuses, c’est le cas de celle lancée fin août par une maison d’édition nord-américaine.

 

Spécialisée dans les livres féminins, Harlequin, propriété d’HarperCollins propose une recette simplissime mais pourtant inédite: faire gagner des crédits à chaque lectrice qui achètera un bouquin puis prendra la peine de laisser un commentaire en ligne. La recherche d’engagement par l’implication est évidente, mais la grossièreté de l’intention ne porte pas préjudice à la campagne, intitulée My Rewards. Surtout qu’elle permet en plus d’engranger des retours de lectrices. « Ce qui rend My Rewards assez unique c’est qu’elle offre des expériences personnalisées qui ne peuvent pas être répliquées et qui ne possèdent pas vraiment de valeur monétaire. Cette campagne moderne et innovante offre à nos lectrices, les plus actives et les plus impliquées du marché, une nouvelle manière d’être en contact plus étroit avec leurs auteurs favoris », explique sur le site Craig Swinwood, CEO d’Harlequin.

 

 

Récompenser le partage et l’échange

 

Concrètement chaque utilisatrice (uniquement nord-américaine) doit d’abord se créer un compte d’abonnée sur le site de l’éditeur. Elle engrange des points à chaque achat de livre en magasin mais peut aussi récolter des bonus en partageant son avis, en commentant le livre en ligne, en tweetant et étant active sur Facebook. Harlequin offre aussi des récompenses à celle qui aura pris le temps de compléter un questionnaire et de répondre aux questions d’un jeu. Les points récoltés peuvent ensuite servir à acheter un livre dédicacé, ou même s’offrir une session Skype avec des auteurs. La campagne est actuellement toujours en phase expérimentale et Harlequin offre carrément 2 000 points à celle qui rejoint le programme de fidélité dès maintenant.

 

Harlequin est jusque-là la première maison d’édition à lancer un programme de récompense permettant aux membres de gagner des points en achetant des livres dans une librairie des Etats-Unis ou du Canada. Il suffit de prendre une photo du reçu avec son smartphone et de l’emailer pour collecter instantanément les points. Selon une information communiquée par Harlequin à INfluencia, My Rewards devrait bientôt inclure une étagère personnalisée online, grâce à laquelle chaque membre pourra partager, noter et stocker ses oeuvres favorites.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR