AccueilINNOVATIONSJETFOILER OU LE SURF RéINVENTé

Jetfoiler ou le surf réinventé


Publié le 21/04/2017

Image actu

Une planche de surf électrique qui se maintient en équilibre hors de l’eau grâce à un moteur d’ailes à propulsion et une quille, le tout respectueux de l’environnement, c’est le bijou d’innovation que développe Kai Concepts : le Jetfoiler.

 

Plusieurs entreprises ont déjà élaboré des planches de surf électriques motorisées. Mais celle inventée par Kai Concepts vaut le détour. Pourquoi ? Parce qu'elle s'inspire du modèle hydroptère des fameux bateaux dont la coque est surélevée pour se maintenir au-dessus des flots. Une technologie adaptée à la Jetfoiler via un tube qui la relie à un moteur immergé dans l’eau. Equipé d’ailes à propulsion, ce dernier offre stabilité et vitesse qui est contrôlée grâce à une télécommande étanche bien sûr. L'entreprise en fait l'apologie dans sa dernière vidéo où l'on voit un homme rider les canaux d'Amsterdam.

 

Déjà utilisé au milieu du XIXe siècle, l’hydroptère a comme avantage de supprimer la trainée de frottement de la coque et d’éviter d’être secoué par les vagues. Cela augmente considérablement la vitesse de l’engin, mais pas seulement. La consommation en électricité en est réduite et l’autonomie du moteur augmentée. C’est d’ailleurs l’un des buts premiers de Kai Concepts et de son président, Don Montague, athlète nautique qui cherche à conjuguer innovation aquatique et respect de l’environnement. L’entreprise avait déjà créé le kiteboat, un trimaran tiré par un cerf-volant pour atteindre une vitesse jusqu’à trois fois supérieure à celle du vent.

 

 

Un dispositif d’utilité publique

 

A priori conçu comme un fun board à sensation forte, la Jetfoiler reste pour l’instant une source de divertissement. Ce n’est qu’une question de temps puisque ce bijou technologique, en plus d’avoir une faible empreinte carbone, ne produit que peu de vagues afin de ne pas perturber la faune locale. Rapide, innovant et respectueux de l’environnement, que demander de plus ?

 

On imagine bien la planche hydroptère devenir un sport à part entière : plus besoin d’attendre des heures durant la fameuse vague que les surfers vont rider. Mieux encore, elle pourrait être utilisée par les secours maritimes et la police de mer afin de se déplacer à grande vitesse tout en ayant une attitude écologique responsable. Ce genre d’innovation est bienvenu à l’heure où l’érosion de la grande barrière de corail se poursuit dans une relative indifférence générale.








Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR