AccueilETUDESLA PHABLETTE GAGNE DU TERRAIN

La Phablette gagne du terrain


Publié le 14/04/2015

Image actu

 

Le vilain petit canard des smartphones est en train de prendre sa revanche sur ses congénères ! Une étude de Gfk démontre la forte croissance mondiale de ce terminal.


Décriée voire rejetée par les "early adopters", cette catégorie de consommateurs pourtant si clairvoyants, la phablette est peut-être en train d’acquérir ces lettres de noblesse. Mais avant de vous détailler l’étude, nous avons une petite pensée pour tous les premiers acquéreurs de ce portable qui ont dû résister aux quolibets de leur entourage d’amis comme de professionnels quand ce téléphone est sorti.

 

Pourtant, il ne fallait pas avoir la science infuse pour comprendre que cette taille d’écran répondait parfaitement aux nouvelles interfaces des réseaux sociaux et à l’omniprésence de l’image et de la vidéo dans notre quotidien. Il ne fallait pas non plus avoir créé un Macintosh dans un garage pour anticiper l’inévitable création d’un nouveau segment entre l’écran standard du smartphone et de la tablette… L’attractivité pour un terminal mobile hybride profite de deux facteurs importants : un prix revu à la baisse grâce à une démultiplication des modèles mais aussi à une sophistication permettant à des consommateurs plus sensibles de trouver leur bonheur.

 

La grande taille d’écran ainsi que l’aspect tout-en-un facilitent l’adoption et l’adaptation des usagés. L’idée de se dire que cet écran évite d’en avoir deux est un argument de poids. Surtout quand on essaie d’imposer des écrans à chaque étape de sa journée. Car aujourd’hui, le consommateur n’a pas moins de huit écrans à disposition… Avec la télévision, le smartphone, l’ordinateur, la tablette, l’écran de cinéma, les google glasses, la smartwatch voire les Oculus Rift, on peut dire que l’individu est bien servi pour ne surtout pas louper un message quel que soit sa nature… Alors oui la phablette a de l’avenir et pourrait devenir le standard de demain… La suite décryptée par Gfk ci-dessous…

 

 

 

Les Phablettes partent à la conquête du monde

 

Au dernier trimestre 2014, les phablettes, ces smartphones dotés d’un écran supérieur à 5,5 pouces, ont enregistré leur meilleur score de vente, soit 12,8% des quantités mondiales de mobiles depuis leur commercialisation en 2012. Les consommateurs devraient être toujours plus nombreux à désirer ce nouveau format de la téléphonie mobile. L’Asie Pacifique a pris la tête de l’adoption de la phablet. Au 4ème trimestre 2014, la catégorie représentait déjà 17,5% de tous les appareils mobiles vendus dans la région, soit un volume qui a doublé en l’espace d’un an. Au Moyen-Orient, la part des phablets était de 11,1% au 4ème trimestre 2014, avec là encore un ratio qui a doublé par rapport à la même période en 2013 (6,2%).

 

 


 

 

Leur part de marché était inférieure en Europe, mais augmente rapidement pour atteindre 6,4% au 4ème trimestre 2014, contre 3% l’année précédente à la même période. « Dans ce contexte, le marché français a écoulé plus de 1,5 million de Phablets en 2014; dont plus de la moitié uniquement sur le dernier trimestre Q4 ! Les taux de croissance restent supérieurs à la moyenne européenne avec des quantités qui ont doublées au cours de l’année 2014 », analyse Michael Mathieu, Directeur des marchés de l’image et de la téléphonie chez GfK.

 

 

En Afrique, leur part était de 5,5%, légèrement en hausse par rapport aux 4,4% de l’année précédente. Les plus faibles quantités écoulées seront en Amérique Latine, avec 1,9% des volumes de ventes, contre 0,4% au 4ème trimestre 2013. Les Phablettes prennent des parts de marché aux smartphones de taille standard. Globalement, la part des ventes (en unités) de ces derniers a chuté de 13 points de pourcentage passant de 100% au 4ème trimestre 2011 à 87,2% au 4ème trimestre 2014.

 

 


 

 

La hausse des ventes de Phablet s’est accompagnée d’une chute du prix moyen, créant les conditions favorables pour un décollage des ventes. Si l’on compare les prix au 4ème trimestre 2014, l’Europe avait les prix les plus hauts avec une moyenne de 761$ (718€), suivie par l’Amérique Latine à 631$ (595€), l’Afrique à 625$ (589€), le Moyen-Orient à 511$ (482€) et l’Asie Pacifique à 466$ (439€).

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR