AccueilIN AFRICAPLEIN FEU SUR LE FOOTBALL à 5

Plein feu sur le football à 5


Publié le 14/03/2018

Image actu

S’il y a une discipline sportive populaire en Afrique, c’est bien le football à 5 dans la rue. Castle Lager, déjà partenaire de nombreuses associations sportives en Afrique du Sud, en fait un tournoi mixte et transcontinental. Ambiance assurée pour participants et spectateurs, en même temps qu’une notoriété et une préférence renforcées pour la marque qui marque des buts dans les cages de l'utilitaire et de la citoyenneté.

 

Le sport est, pour la plupart des jeunes, une planche de salut. Car qui en fait est moins tenté par les bêtises ou pire, pris dans les engrenages de la drogue ou des enrôlements douteux et violents. C’est vrai partout dans le monde et bien sûr en Afrique comme s’est plu à le rappeler George Weah, le nouveau président du Libéria, aux côtés d’Emmanuel Macron, lors de sa récente visite en France. Normal et légitime, il est lui-même un ancien champion du ballon rond.

 

Il n’est pas le seul à l’avoir compris : d’autres acteurs économiques apportent leur contribution, comme Castle Lager, marque de bière sud-africaine depuis 1886, avec son initiative de tournoi de foot sur tout le continent ouvert à tous et toutes. Un partenariat légitime car cette marque, distribuée dans près de 40 pays, est déjà sponsor officiel de plusieurs associations sportives du pays parmi lesquelles les équipes nationales de football et de cricket d’Afrique du Sud. Tandis qu’elle a fait apparaître le milieu défensif, McBeth Sibaya sur ses canettes pendant la coupe d'Afrique, devenant ainsi une série collector.

 

 

Participation ouverte à tous en équipes masculines, féminines ou mixtes…

 

Intitulé évidemment « Castle Africa 5 », et parrainé par Samuel Eto’o, star du Barça et du football camerounais, ce challenge est particulier et bien pensé à plusieurs titres. Tout d’abord, il ne s’agit pas de la discipline ordinaire, mais du football à cinq communément pratiqué en Afrique par n’importe quel amateur dans la rue. Suscitant des matchs inopinés et spontanés qui ont souvent permis de détecter des champions en puissance et aux carrières parfois internationales. Ensuite, ouvert à tous et toutes, il accepte donc les équipes masculines, féminines et/ou mixtes -promettant une compétition pour le moins inattendue-, tandis qu'il se fera affronter les amateurs de six pays d’Afrique Australe : l'Afrique du Sud, le Lesotho, la Zambie, le Zimbabwe, le Swaziland et la Tanzanie.

 

Un premier round qui permettra aux teams victorieuses de chacun de ces derniers de se rencontrer lors d’une finale programmée en Zambie, en juin prochain. A la clef pour la gagnante : son billet pour assister à la Coupe du Monde en Russie. Et ainsi soutenir, entre autres, l’équipe d’Afrique du Sud qualifiée pour cet événement sportif. En lançant cette première édition et en la sponsorisant, c'est l’occasion bien sûr, pour Castle Lager d’occuper le terrain et de se faire préférer mais aussi d’appuyer un discours de marque responsable et citoyenne via une action concrète et utile. Car non seulement, le tournoi se fait en totale adéquation avec ce mode de distraction locale et ses règles, mais aussi de permettre à ce foot à 5 si populaire de gagner en visibilité dans le monde et peut-être de donner leur chance à des amateurs de percer et de jouer à un plus haut niveau.

 

 

Samuel Eto ‘o et Vaughan Croeser au lancement de Castle Lager Africa Media

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR