WeAreLucky : un milliardaire qui vous veut du bien...

Audace avec Audace

Publié le 09/07/2012

Image actu

 

 

C’est en discutant avec des amis qu'un mystérieux mécène, dont l’identité reste cachée, a décidé de monter un projet aussi fou que son ambition est louable : distribuer sa richesse sur l’autel de la responsabilité sociale et humaine. Concrètement, WeAreLucky offre chaque jour 1000 livres sterling (1260 euros) à un(e) inconnu(e), à la seule condition préalable que la ou le bénéficiaire utilise sa manne inattendue pour « faire quelque chose de bien ».

 

 

Peter et Jean reversent l'argent à la maternité de leur quartier.

 

 

Dans une présentation publiée sur son site Internet, ce milliardaire à la richesse soudaine et inattendue expose les raisons de son action, dont il ne doute pas qu’elle puisse prêter le flanc aux critiques : « J’avais au départ réservé un vol dans l’espace sur Virgin Galactic mais en débattant avec mes amis, j’ai compris qu’aussi enthousiasmant soit ce projet, il manquait de créativité et de générosité. Quand le débat est venu sur comment eux utiliseraient cette somme, je me suis senti embarrassé. Je me devais de ne pas être égoïste et de donner un sens à cet argent. »

 

Voilà comment est née l’initiative, relayée sur Twitter et Facebook. Lancé en décembre 2011, WeAreLucky insiste pour que la notion de bien reste subjective à chacun. Il n’impose aucune autre contrainte ou obligation que de tenir la promesse engagée avant de recevoir en cash les 1260 euros.

 

Sahra avait choisi d'aider ses parents. Eux ont préféré les études de leur fille...

 

 

Romanesque, un brin utopique et naïf, WeAreLucky est également un projet artistique. Monsieur « X » comme il signe ses emails, dresse le portrait photo de chaque élu(e) pour en tirer une galerie de plusieurs clichés, illustrations esthétiques des informations personnelles éditées en parallèle. Et ils sont déjà nombreux à avoir pu profiter de ces dons comme Uche qui a tout de suite redonné la somme à son association de défense des enfants, " Children Hope For Ever ". Peter et Jean, deux retraités, ont quant à eux reversé les 1260 euros au service maternité de l'hopital situé dans leur quartier.

 

Pour Sahra, la motivation était différente puisqu'elle avait en tête d'aider ses parents qui ont finalement préféré utiliser l'argent pour financer les études de leur fille. Normal. Enfin Joe, photographe, a lui décidé de partager la somme entre du materiel neuf et une exposition pour une oeuvre caritative tournée vers les personnes fragiles du coeur

 

 

 Uche ne pense qu'à l'association " Children Hope For Ever " pour laquelle il donne beaucoup de son temps libre...

 

 

Evidemment, il est de bon augure de se demander qui est vraiment derrière WeAreLucky. Serait-ce une marque pour un nouveau style détonnant de marketing viral tout en teasing social ? Après tout, il s'agirait d'un outil efficace, bien que sujet à polémique. Rien ne permet pour l’instant de connaître l’identité de l’énigmatique mécène. On vous laisse en découvrir plus dans une interview accordée très récemment à nos confrères américains de Good.

 

 

Benjamin Adler



Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR