La salle de cinéma devient un lieu d’interactivité


Publié le 04/03/2012

Image actu

 

 

Levez les bras et inclinez les vers la droite, si vous voulez que la caméra bouge. Vous préférez la gauche… alors, changez de sens... Non, vous n'êtes pas dans votre salon en train de faire mumuse avec votre wii ou votre Kinect. Mais au cinéma.... Depuis quelques jours en effet, confortablement installés dans leurs fauteuils, les spectateurs de quelques salles de cinéma hexagonale, sont invités à choisir les images qu’ils souhaitent voir lors de la diffusion du spot de l’Office du Tourisme du Brésil.

 

En direct et grâce à l’installation de capteurs installés dans la salle de projection, ils peuvent faire basculer l’angle de vue d’un simple mouvement de bras vers la droite ou vers la gauche, et interagir sur le déroulé du film. Cette découverte synchronisée leur permet ainsi d’explorer l’univers riche de cette destination sous tous les points de vue possibles. Une immersion participative concoctée par l'agence media UM (groupe Mediabrands) et l'agence de brand content Ensemble, qui permet de se plonger dans la diversité du Brésil en 360°.

 

 

 

 

Le media cinéma a trop souvent été traité un peu comme un parent pauvre en matière de créativité media. A l'exception de quelques campagnes. Comme par exemple celle d'Europcar en Allemagne en 2010, qui avait placé une petite caméra au dessus de l’écran en direction des spectateurs de telle sorte que ces derniers étaient acteurs de la pub! L’image diffusait un rétroviseur géant dans lequel on pouvait voir l’ensemble des spectateurs.

 

 

 

 

 

Ou encore celle de Old Spice Bahamas en octobre dernier en Russie. Les spectateurs étaient filmé en entrant dans la salle et l'image était projetée sur l'écran. Au bout d'un moment, ils voyaient -avec amusement mais parfois aussi inquiétude- déferler sur eux une vague géante.

 

Le cinéma délaissé au début du siècle par l'innovation publicitaire est en train de revenir en grâce avec depuis quelques années la publicité 3D suivi d'une bonne dose d'interactivité. La salle obscure est un territoire idéal pour l'advertainment. Et ce n'est qu'un début...

 

 

Alexandre Chomley

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR