Levi’s organise des concerts avec et pour ses fans !


Publié le 12/10/2011

Image actu

 

 

Baptisée «the Craft of Music», cette opération musicale qui aura lieu dans le flagship de Regent Street à Londres va raisonner dans la capitale anglaise durant 3 soirées. Chaque soir un concert sera donné, pendant lequel deux jeunes groupes musicaux joueront devant un public averti et sélectif.

 

A l’issue des 3 shows, seuls 2 groupes seront retenus pour passer en première partie d’un grand concert du groupe de renommée internationals Primal Scream, qui clôturera la campagne «The Craft Of Music». Mais le clou de ce dispositif concerne ce fameux concert du 10 novembre où les internautes vont choisir toute la programmation musicale de Primal Scream. Ce dernier volet de la campagne est très rare pour un groupe de cette envergure qui va se laisser guider, certes par des mélomanes,  mais aussi par des amateurs.

 

Cette campagne, en partenariat avec Spotify et la chaine anglaise « Clash Music » permettra aussi aux personnes qui voteront au travers du site, ou sur le lieu des concerts, de concourir pour gagner des places gratuites pour le grand show final de Primal Scream.

 

 

Vidéo d'un des participants : Dry the River

 

 

L’évènement, qui fait partie de la stratégie de reconquête de la marque (campagne globale Go Forth) auprès des jeunes courtisés par des concurrents moins puissants mais au caractère très fort (Diesel, G-Star, etc), a été mis en place par OMD UK.

 

La musique est une arme douce et mélodieuse pour les marques en quête de notoriété, mais attention pas n’importe laquelle. La tendance va à une musique indépendante avec plus de caractère permettant aux marques de se constituer une forte personnalité, même si parfois elles n’ont rien d’extraordinaire à dire.

 

Quant au monde de la musique, sa pérennité économique et son développement pourraient, si la tendance se poursuit, dépendre très vite de l’investissement que les annonceurs sont prêts à faire pour s’attacher ses services. Il faudrait juste ne pas brider sa liberté de création.  Mais pour l’instant la coopération marques-musique se passe relativement bien…

 

 

Gaël Clouzard

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR