Le disque de notre vie dans une bouteille


Publié le 30/01/2013

Image actu

 

 

Si vous pouviez créer la bande son de votre quotidien, quelle serait-elle ? Re: Sound Bottle dispose de la réponse et elle tient dans une bouteille. Inventée par un jeune étudiant en design Tokyoïte, elle capture tous les bruits ambiants grâce à un enregistreur caché. La nouveauté n’en serait pas une si une fois stockés tous les sons, elle ne les remixait pas en des morceaux audibles et plus mélodieux.

 

Et c’est là bien entendu que le projet prend toute sa saveur. Pour laisser infuser chaque bruit, il suffit simplement de retirer le bouchon, puis de le remettre pour arrêter la captation. Une fois accumulés les éléments nécessaires à la composition finale des œuvres musicales customisées, la bouteille les "joue" automatiquement. Comme sur un lecteur MP3, l’utilisateur peut alors la reboucher ou la remuer pour mettre sur pause et passer à une autre chanson.

 

Si le consommateur souhaite parler dans la bouteille et inclure le son de sa voix dans le futur morceau, c’est possible. Et facile. Car dans sa volonté d’imaginer une nouvelle interaction avec les bruits de notre vie de tous les jours, Jun Fujiwara a conçu une expérience interactive simple et démocratique.

 

 

 

 

 

« J’ai eu le sentiment qu’il manquait quelque chose dans la reproduction musicale et j’ai voulu créer un outil interactif nouveau. En utilisant les voix et sons de notre quotidien comme source musicale, on se rend compte des immenses possibilités et ça nous aide à réaffirmer le plaisir de l’écoute. J’espère que les utilisateurs pourront créer leur propre chanson et en tireront satisfaction », commente le créateur de Re: Sound Bottle.

 

Comme sur les projets Quote Vendor et Happiness Machine, dont INfluencia s'était déjà fait l'écho, l’optimisation marketing possible pour les marques est tout aussi intéressante. Imaginez par exemple une campagne de crowdsourcing par un fabricant de soda, pour élire le meilleur son et en faire un jingle ! Les bonnes idées ne manquent pas...

 

Benjamin Adler

Rubrique réalisée en partenariat avec HighCo

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR