Une application qui contrôle à distance vos produits à piles !


Publié le 18/11/2012

Image actu

 

 

Mieux connecter le consommateur à ses objets quotidiens ? L’ambition n’a rien d’unique, elle serait même le socle fondateur des nouvelles technologies digitales de l’économie servicielle. Ce qui relève en revanche du jamais vu, c’est une application gratuite qui permet à l’utilisateur de contrôler chacun de ses appareils à pile.

 

De la même forme et taille qu’une pile AA, Tethercell se définit comme un « adaptateur de pile intelligent ». Présenté depuis quelques jours sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo, ce projet unique au monde méritait qu’INfluencia s’y intéresse.

 

Comme son associé Trey Madhyastha, Kellan O’Connor est ingénieur aérospatial chez SpaceX, transporteur de fret privé de la NASA pour la Station Spatiale Internationale. Co-fondateur de Tetherboard, la startup créatrice de Tethercell, cet ancien nageur de haut niveau nous explique en exclusivité (sous la vidéo) les contours et ambitions d’une innovation qui en France qui pourrait intéresser certaines marques.

 

 

 

 

INfluencia : Comment est venue l’idée de Tethercell et comment fonctionne concrètement cette application ?

 

Kellan O’Connor : L’idée est venue de Trey, qui est père de trois enfants. Avec notamment les achats de jouets, davantage de produits à pile sont entrés dans sa vie et son quotidien. Il a alors constaté un manque de contrôle sur tous ces objets, comme lorsqu’un jouet se met en marche tout seul. Il voulait trouver un moyen de pouvoir régler ce  problème pour s’éviter des frustrations et réduire sa consommation de piles.

 

Nous avons alors commencé à plancher sur Tethercell. En utilisant bluetooth à basse consommation, l’application gratuite vous permet, depuis votre smartphone ou votre tablette, d’allumer et d’éteindre à distance un appareil à pile. Concrètement, vous pouvez programmer son utilisation, savoir quand les  piles doivent être prochainement changées, et vous assurer que les objets sont éteints quand vous n’en avez pas besoin. Les avantages sont évidents : réduction de la consommation d’énergie, convenance, sécurité et plaisir.

 

 

INfluencia : Quelle réponse pensez-vous apporter à la demande supposée du consommateur ?

 

Kellan O’Connor : Nous offrons une connectivité mobile intégrée entre le consommateur et ses objets de tous les jours. Nous voulons lui permettre de mieux pouvoir les gérer, de savoir lorsque leur niveau d’énergie est bas. L’idée est que chaque consommateur soit certain d’utiliser l’énergie de ses produits de la manière la plus efficace et économique possible. Et bien sûr, nous souhaitions ajouter un élément de design à toutes ces ambitions. Nous nous sommes vraiment concentrés sur la simplicité et l' efficacité.

 

A terme, nous  ambitionnons de réduire l’importance de la technologie intrinsèque à Tethercell pour travailler directement avec les fabricants, afin qu’ils l’incorporent dans tous leurs types de piles. Je peux citer en exemple les piles pour détecteurs de fumée et les batteries pour voitures électriques. Les résultats espérés seraient : primo de rendre les piles contrôlables par des applications plus abordables financièrement ; secundo faciliter la reconnaissance du niveau d’énergie restant pour tous les types de piles ; tertio donner accès aux utilisateurs à l’historique de l’utilisation énergétique de leurs objets ; enfin d’introduire davantage de mesures d’économie d’énergie.

 

 

INfluencia : Quelle est la prochaine étape de votre produit, si jamais il parvient à trouver les fonds recherchés ?

 

Kellan O’Connor : Nous souhaitons commencer à développer d’autres produits permettant une connectivité similaire, et ce via des applications supplémentaires. Là encore je peux donner des exemples concrets : les capteurs qui mesurent la qualité de l’eau et détectent une contamination éventuelle dans les canalisations des villes ; les capteurs pour automobile qui envoient une alerte lorsque le niveau d’huile est trop bas. Ou bien encore les capteurs qui mesurent la qualité et la péremption de la nourriture.

 

En fait, nous avons réalisé que cette technologie avait des implications beaucoup plus grandes. Elle nécessite très peu d’énergie, donc ses possibilités de développement sur des produits dits utiles comme les détecteurs, sont illimitées.

 

Benjamin Adler

Rubrique réalisée en partenariat avec HighCo

 


 


Commentez



Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR