Tumblr : nouvel Eden pour les marques ?


Publié le 18/09/2012

Image actu

 

 

Depuis sa création en 2007, Tumblr, sorte de "hipster" dans le monde des réseaux sociaux, devient de plus en plus un objet de convoitise auprès des marques. Cette plateforme de contenu et de partage, très visuelle, simple d’utilisation, ultra personnalisable et inspirée à la fois des lignes de conduite des blogs, de Twitter (« micro-blogging »), Pinterest, Instagram et Flickr (affichage d’images et vidéos),  a séduit de  nombreux  internautes. Un mix gagnant puisque Tumblr monte en puissance. Bien qu’essentiellement utilisé aux Etats-Unis (40% des inscrits), il gagne du terrain dans le reste du monde et touche principalement la cible des 18-24 ans (une tranche de 26%).

 

 

 

 

Contenu de qualité sur des thématiques diverses et variées, création d’univers personnels et d’identités visuelles, « re-blogging », et nombreux codes à respecter… Tumblr, c’est simple oui, mais pour un annonceur, ça ne s’improvise pas.

 

Et pour mieux le décoder, l’agence Dagobert dévoile son guide chiffré, illustré et comportant divers conseils et exemples clés pour expliquer aux marketeurs l’intérêt que présente ce nouveau réseau social, mais surtout pour les orienter dans sa compréhension et son utilisation à des fins stratégiques.

 

Pour la marque, il s’agit d’un outil de mise en valeur de son identité sous un axe différent, d’interaction et de partage avec ses fans, de renforcement des dispositifs événementiels, d’incitation à la co-création, de diffusion de sa culture, etc. La création d’un Tumblr n’est pas anodine et doit être le résultat d’une véritable réflexion en amont… Il ne doit pas s'agir d'un simple relais autour des contenus proposés sur d'autres réseaux de la marque. Autre conseil délivré par l'étude : il ne faut pas hésiter à créer plusieurs tumblr pour soutenir un événement ou un axe spécifique de la communication de l'entreprise.

 

 

Tous les détails de l’étude dans le slideshare ci-dessous :

 

Tumblr : enjeux et intérêts pour les marques from Dagobert

 

 

La place faite aux annonceurs évolue peu à peu, et bien que l’on soit encore loin des nombreux  modèles publicitaires proposés par Facebook, Tumblr travaille sur cet aspect. Ainsi, la plate-forme propose actuellement 2 modèles. Mais il y a encore des progrès à faire : « ces offres publicitaires sont extrêmement limitées puisque l'investissement minimum est fixé à $25 000, sans compter le fait que chaque publicité doit être validée "créativement" par Tumblr avant d'être mise en ligne»,  explique Floriane Pelletier, Consultante Social Media chez Dagobert.

 

« Les marques ont d'ailleurs bien compris le message. Celles qui décident de construire une présence sur un tumblr dédié jouent le jeu et proposent un contenu de qualité que l'on ne retrouve pas forcément sur des réseaux plus traditionnels. Cette tendance s'accentue notamment lors de la mise en place d'opérations évènementielles : Barbie qui se lance dans la présidentielle 2012, la sortie du film The Expendables 2 ou encore Nike lors du festival SXSW 2012, avec la déclinaison du fameux "#makeitcount" ».

 

Vous l’avez compris, intégrer un nouveau réseau social nécessite un brief préalable afin d’optimiser au mieux sa communication digitale et ne pas se jeter dans la « gueule du loup »…

 

 

Lucie Freulon

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR