Dauphine contribue à faire du Raffut


Publié le 11/04/2012

Image actu

 

«Alors que le succès du premier cru est venu confirmer l’intérêt de notre démarche, l’idée d’impliquer des étudiants qui se préparent à faire l’évènement de demain a paru évidente», explique Jacques‐Olivier Broner, Président du Raffut 2012 et fondateur de l’agence Rouge.

 

Chaque dirigeant d’agence va «tutorer» un groupe d’étudiants dans le cadre de leur mémoire, et ces derniers interviendront également directement sur la seconde édition du Prix.

 

Pour Eva Delacroix, enseignant le marketing & communication à Dauphine et dirigeant le Master 2 Communication Marketing Intégrée, «l’objectif est de concilier une approche théorique avec un projet très opérationnel comme le Raffut. C’est une très belle opportunité pour les étudiants de travailler sur des cas réels d'une part, et de rencontrer des acteurs de la communication de surcroît. Je suis certaine que leur participation à ce projet, outre l'aspect purement pédagogique, sera pour eux une expérience marquante de leurs études. Il nous plait aussi d’imaginer que certains binômes étudiants/tuteur poursuivront leur relation au-delà du projet le Raffut, un peu sur la base d'un système de parrainage. »

 

Le mémoire de chaque groupe devra aborder la question « qu’est‐ce qu’un évènement réussi ?» en affinant la problématique. « L’objet du Raffut est de prendre la parole sur le métier, notamment en donnant de l’écho à des conceptions et des visions multiples. Aussi partager et échanger en invitant les étudiants qui réfléchissent sur les questions qui nous animent et nous réunissent prend tout son sens » précise Jacques-Olivier Broner.

 

Un évènement réussi l’est‐il pour des raisons de sens, de retour sur investissements (auquel cas, comment le mesurer ?), d’intégration dans des stratégies de communication globales, ou initie‐t‐il une stratégie générale, tisse‐t‐il un fil purement évènementiel, s’inscrit-il dans une création de lien, intense et/ou pérenne ...? Autant de questions posées que devront aborder les étudiants.

 

D'un point de vue opérationnel, les étudiants auront pour mission d’identifier et analyser un cas de communication qu'ils jugeront particulièrement intéressant et le soumettre au jury du Raffut. Enfin, un jury « Etudiants Dauphine » remettra son prix, en marge du prix remis par les professionnels, le 26 juin.

 

La rédaction


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR