Cellcom lance le premier concert live et interactif sur Facebook


Publié le 17/04/2011

Image actu

 

«Ah j’y étais!» Ces quelques mots permettant de rappeler à son interlocuteur que vous avez vu en live le concert du siècle vont-ils bientôt disparaître? Nous n’en sommes pas encore là, mais cette petite phrase banale pourrait bien un jour devenir: «Ah j’y étais... sur Facebook!»

 

Cellcom, la plus grande compagnie téléphonique d’Israël a lancé une série de concert innovants et 100% interactifs intitulée  volumefestival. Au grenier, les diffusions live d’un concert normal sur le réseau social.

 

 

 

La marque, aidée de son agence Promarket, a développé un évènement où les principaux chanteurs et groupes musicaux du pays se produisent dans un studio aménagé, avec devant eux des milliers d’écrans accueillant les internautes…

 

Cette série de concerts dure chacune 2 heures durant lesquels s’entremêlent performances musicales et dialogues avec une assistance 100 % digitale. Les internautes peuvent poser des questions, choisir les morceaux et ainsi interagir avec le chanteur et les musiciens.

 

En France, SFR s'est fait le pionnier depuis quelques années, de concerts en direct, diffusés sur le Net et sur mobiles, avec ses Live Concerts. Mais Cellcom est allé un pas plus loin. Ce projet innovant offre aux fans un rapprochement avec leurs idoles, encore jamais vu.

 

Malgré la distance, le public n’a pourtant jamais été aussi proche des artistes. Certes, ce concept alléchant devrait choquer les amoureux des concerts live qui verront là une forme de déshumanisation des rapports humains. Malgré tout, cette opération marque un vrai tournant dans le dialogue entre les consommateurs, la marque et la culture.

 

 

Un mix des deux n’est pourtant pas à exclure et serait même la recette idéale. A quand un concert avec un vrai public, lui-même entouré de milliers d’écrans donnant ainsi l’opportunité à des personnes éloignées ou peu fortunées, de se joindre à la fête?

 

Gaël Clouzard

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR