AccueilRéPUTATIONMETTRE LE FEU AUX THéORIES DU COMPLOT

Mettre le feu aux théories du complot


Publié le 15/05/2019

Image actu

Pour lutter contre les théories complotistes, le leader européen de l’économie solidaire Groupe SOS et l’association Artemis se sont associés pour organiser des ateliers dans les écoles et les Ehpad. En un an, 2000 personnes ont profité de ce programme.


 

Difficile à croire et pourtant… Les Fake News si chères à Donald Trump ne fleurissent pas seulement de l’autre côté de l’Atlantique. En Europe et en France plus particulièrement, les thèses conspirationnistes continuent de se propager à une vitesse inquiétante. Tout y passe. Plus le mensonge est gros, plus il semble séduire. « Ces fantasmes sont nombreux, assure Nathan Marronneaud, le directeur de l’agence Mouvement UP du Groupe SOS (le leader européen de l’économie solidaire fédère 500 structures dont plusieurs médias). Certains pensent ainsi que les médias sont toujours dirigés par les Juifs. D’autres sont persuadés que les Illuminatis ou les Reptiliens contrôlent le monde et beaucoup sont certains que l’homme n’a jamais marché sur la Lune». Pour lutter contre cette propagation de Fake News, le Mouvement UP s’est associé avec Artemis  pour lancer en 2018 un programme baptisé Fake News Factory. En un an, plus de quarante cycles d’ateliers ont été organisés en France principalement dans des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). 2000 jeunes, encadrants pédagogiques et parents ont suivi ces formations qui durent seize heures et qui se composent de modules de deux heures hebdomadaires. Un événement pour fêter ce premier anniversaire se tiendra, le 15 mai, à la Bellevilloise à Paris .

 

 

 

 Cinq ans déjà

 

Ce mouvement a été lancé il y a cinq ans par le Groupe SOS. « Nous avons commencé par aider des structures sociales à créer leurs propres médias, résume Nathan Marronneaud. Nous-nous sommes aperçus avec le temps qu’il existait un besoin d’éduquer les personnes sur les questions liées aux médias afin de lutter contre les théories du complot. Notre idée était de développer une méthodologie pour déconstruire ces fantasmes » . Les éducateurs ont travaillé dans un premier temps dans des établissements de Seine-Saint-Denis et principalement dans des écoles. Des jeux de rôle permettaient aux enfants et à leurs encadrants de créer leur propre média. Certains étaient journalistes, d’autres chroniqueurs, présentateurs ou rédacteurs chef. « L’idée était de leur apprendre à chercher des informations, à les recouper et à vérifier leurs sources, ajoute Nathan Marronneaud. Se mettre dans la peau d’un créateur d’info faisait disparaître leurs fantasmes au sujet des médias» . En cinq ans, le Mouvement UP a organisé près de 150 de ces ateliers.

 

 

 

 Il reste beaucoup à faire

 

Son partenariat avec Artemis l’a aidé à aller plus loin. « Leur know-how dans la médiation interculturelle nous a permis d’adapter nos formations car les groupes à qui nous nous adressons comprennent souvent plusieurs communautés qui ont du mal à communiquer les unes avec les autres », constate le directeur de l’agence Mouvement UP . Des ateliers Fake News Factory sont aujourd’hui organisés dans des écoles, des structures sociales, des centres de jeunes mais aussi dans des établissements et des services d’aide par le travail (ESAT) et dans des Ehpad car les personnes âgées sont devenues une des cibles préférées des complotistes. Ces formations sont principalement financées par des fonds publics. « Nous recevons notamment des fonds municipaux, départementaux et régionaux ainsi que des aides du ministère de l’éducation nationale, énumère Nathan Marronneaud. Nous avons aujourd’hui salarié six formateurs pour ces ateliers qui sont organisés dans toute la région parisienne mais aussi dans le sud de la France. Tant que nous trouverons des financements, nous souhaitons continuer à proposer ce programme pendant de très nombreuses années encore ». Le succès des théories du complot montre qu’il reste en effet beaucoup à faire dans ce domaine…

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR