AccueilRELATIONS PUBLICSPOUR CERTAINS ENFANTS, LES MONSTRES EXISTENT VRAIMENT

Pour certains enfants, les monstres existent vraiment


Publié le 12/05/2017

Image actu

Pour lutter contre les abus sexuels sur mineur commis en grande majorité par la famille ou les proches, Innocence en Danger et Publicis Conseil lancent « Real Monsters ». Une campagne d’affichage qui associe les monstres imaginaires des enfants, qu’ils sont seuls à voir, à l’extrême discrétion des individus responsables de ces actes de pédophilie.

 

80%. C’est le pourcentage d’abus sexuels sur mineurs commis par des proches ou des personnes connues des victimes. Face à ce constat tragique, l’association internationale de protection des enfants Innocence en Danger avec Publicis Conseil sensibilisent dans une campagne d’afficahe les familles et leurs proches sur le caractère presque invisible de ces actes effroyables. Les 3 annonces de Michael Rieder représentent en noir et blanc des monstres à forme humaine au visage ignoble, en train de terroriser des enfants dans leur chambre. Reprenant ainsi délibérément les codes de l’imaginaire de l’enfance pour dénoncer l’extrême discrétion de ces abus.

 

Le choix de la chambre à coucher n’est d’ailleurs pas anodin : les pédophiles s’invitent dans le sanctuaire de l’intimé de l’enfant, hantant leurs cauchemars et dévorant leur innocence. Ce qui produit chez les victimes une peur paralysante, source d’un mutisme qui rend difficile la détection des abus sexuels. C’est pour mieux mettre au grand jour cette ignominie que les images interpellent avec bestialité.

 

L’objectif premier de Innocence en Danger : apostropher suffisamment pour que les parents et les proches se rendent sur le site de l’association pour apprendre à détecter les signes d’un possible abus sexuel. Pour ce faire, les affiches de la campagne seront déployées sur les réseaux de Clear Channel, MediaTransports, PhenixDigital, Insert Media et plusieurs organes de presse français. Une version directement destinée aux enfants est par ailleurs en chantier. Pour construire un discours adapté, le texte sera élaboré à l’aide de psychologues et prendra la forme d’une histoire incitant les enfants à vaincre les monstres en osant en parler.

 



 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR