AccueilA NE PAS MANQUERARRêTONS DE SOUFFRIR, LARGUONS LES AMARRES!

Arrêtons de souffrir, larguons les amarres!


Publié le 07/10/2018

Image actu

Mettre en scène l’étape ultime d’une volonté de changement chez les cadres: la démission, comme moyen d’accéder à l’ambition d’être heureux c’est le message de la campagne de Glory Paris pour Cadremploi. Toute ressemblance avec des personnages existants tels que Nicolas Hulot et Gérard Collomb serait… fortuite? En même temps...

 

 

Il y a le type qui pénètre dans l’open-space de sa société, escorté de deux sbires pour annoncer à ses collègues « Je-dé-mi-ssionne… et qui dégrafe sa chemise sur son torse tatoué de la phrase en question, pour enfoncer le clou. La jeune femme, acrobate qui déboule en faisant un numéro de gymnastique digne des épreuves des JO en annonçant qu’elle s’en va, et puis celle qui disparaît derrière son manteau pour annoncer ce qui, pour elle est une excellente nouvelle, sa future vie….

 

 

Le mal-être professionnel peut prendre bien des formes

 

Les trois meilleurs films parmi les quatre signés Glory Paris, ont été réalisés par le canadien Maxime Giroux, représenté par Pixies Films. Ces spots seront diffusés tout au long du mois d’octobre… L’objectif est de promouvoir l’épanouissement personnel. Un CDI, un bon salaire et des responsabilités sont souvent synonymes d’une carrière professionnelle réussie, mais cela ne suffit pas toujours à rendre une personne heureuse.

 

 

Nicolas Hulot et Gérard Collomb dans la boule de cristal de Glory ?

 

"Stress, atteinte d’objectifs, horaires à rallonge, sur-connexion, mauvaise ambiance... le mal-être professionnel peut prendre bien des formes et impacter sérieusement la vie personnelle et familiale de chacun », explique Arnaud Le Bacquer co-fondateur de l’agence Glory Et l’on ne peut s’empêcher de penser à nos hommes politiques… Nicolas Hulot annonçait son départ du gouvernement il y a maintenant plus d’un mois, sur France Inter, comme s’il n’avait pas le courage de le dire en face à Emmanuel Macron… Tandis que Gérard Collomb, lui, tenait tête au président : heureux qu’il était de reprendre la mairie de Lyon. A croire que ces deux-là étaient dans la boule de cristal de Glory Paris…

 

 

 

 

 

Commentez



 


Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR